Né à Neuchâtel, le cécifoot fête ses cinq ans et se questionne

chargement

Sport handicap Il y a cinq ans, le cécifoot prenait son envol en Suisse, aux Charmettes, à Neuchâtel. Depuis, la discipline consacrée aux personnes malvoyantes a vécu des hauts et des bas. On fait le point avec l’un de ses cofondateurs et son capitaine.

 26.04.2021, 17:00
Lecture: 5min
Premium
Christophe Rollinet, à droite, est le capitaine de l'unique équipe de cécifoot active en Suisse.

«Voy! Voy! Voy!» Masque sur les yeux, chacun avec un degré de malvoyance différent, les joueurs de cécifoot s’en remettent aux sons émis par leurs coéquipiers et leurs guides afin de se situer sur le terrain des Charmettes, à Neuchâtel. L’expression, signifiant «j’arrive» en espagnol, est tout aussi utile que les grelots incorporés au ballon de foot.

Le...

À lire aussi...

HandisportUne équipe neuchâteloise de cécifoot rêve des Jeux paralympiquesUne équipe neuchâteloise de cécifoot rêve des Jeux paralympiques

Top