03.08.2015, 09:18

Manchester United montre les crocs

chargement
Par manchester, christian moser

On s'emballe à Manchester. Le nul récolté à Stoke samedi (1-1) n'a en rien altéré l'appétit d'un champion d'Angleterre plus glouton que jamais. Les Red Devils montrent résolument les crocs avant la venue du FC Bâle, ce soir en Ligue des champions (20h45). Nani court sur les traces de Cristiano Ronaldo et de Messi, Michael Owen en a marre de jouer les utilités, et Wayne Rooney - qui sera ménagé ce soir - revit depuis qu'il s'est mis des cheveux en tête.

Le FCB descend dans «le théâtre des rêves», où les Red Devils s'éclatent! Une entrée en matière fracassante, avec notamment cette canonnade infligée à Arsenal (8-2).

Sir Alex Ferguson annonce une dizaine de blessés! Dont les attaquants Rooney et «Chicharito» Hernandez. L'effectif est assez solide. D'ailleurs, depuis qu'il a pris la maison en main (il y a 25 ans), l'Ecossais a joué deux fois deux matches consécutifs avec la même équipe. Les remplaçants étaient malades. Mettre de nouvelles bûches sur le foyer pour maintenir la flamme, c'est son dada. Et ça flambe!

Nani en surmultipliée

Ça flambe même là où on ne l'attend pas forcément. Nani (24 ans) a passé la surmultipliée. N'aurait-il pas aimé sa non-titularisation en finale de la Ligue des champions contre Barcelone? «C'était ma meilleure saison, je sais ce que je vaux.» Avec 18 assists, il pointait en tête en Premier League. «Avec le travail, j'y arriverai. Je veux démontrer que j'ai un mental solide. J'aimerais qu'à la fin de ma carrière, les gens disent que Nani était un joueur fantastique, ou quelque chose comme ça.» Nani, hargneux et pas trop aimé à ses débuts à Old Trafford, s'épanouit. Un chef-d'œuvre contre Chelsea, un but «avec des pieds dansants», tout en finesse à Stoke, une participation éclatante à toutes les victoires de MU depuis le début de la saison. Il est l'homme de la rentrée. Selon la presse britannique, «Nantastic» aurait lâché qu'il atteindra un jour le niveau de Cristiano Ronaldo et Messi.

Ronaldo peut-être... A Old Trafford, Nani a longtemps vécu dans l'ombre de son compatriote. Mais les chiffres ne manquent pas d'interpeller: sur leurs 100 premiers matches avec United, Nani a marqué autant de buts que Ronaldo: 19! Et mieux encore: il a réussi 33 assists, contre 12 à l'illustre Madrilène...

Owen existe encore!

A Manchester United, ça flambe aussi avec du vieux bois. Le remplaçant de luxe en a marre. Sir Alex l'admet: «Ce n'est pas toujours agréable de voir la tristesse sur le visage de Michael Owen. Mais il sait quel est son rôle. Nous jouons sur tous les tableaux.» Le coach se décidera-t-il à relancer l'ex-international (40 buts, 89 sélections!) contre Bâle? «Michael n'a pas la bonne balance attaque-défense que me procure un Ryan Giggs. Mais il a tout ce qu'il faut pour aller dans la boîte. Là, c'est le top. C'est le type qui te fabrique un but de n'importe où. Ingérable pour une défense. Et je vois bien où il en est...» En fine! Mardi soir en Cup, Owen a inscrit deux buts qui ont stupéfié le royaume à Leeds (0-3), où MU proposait une seconde garniture. «Je suis né pour marquer, et cette mission ne m'a jamais abandonné. A 31 ans, j'estime que j'en ai encore quelques saisons devant moi. Je dirais même que je gagne en clairvoyance, j'ai un meilleur instinct pour trouver la place décisive autour de la boîte.»

Michael Owen n'apprécie pas la critique. Il n'est pas venu pour les millions de United, dont il peut se passer. «C'est l'attractivité de ce club qui m'a amené ici.» Plus qu'un appel du pied à Sir Alex, qui ne l'a titularisé que 18 fois depuis son arrivée, en 2009. Un véritable cri du cœur, lâché au retour de Leeds: «ça fait du bien de rappeler au monde que vous êtes toujours sur cette planète.»

Nani et Owen ont faim. Joueront-ils pour autant? Ferguson tient encore dans sa manche Berbatov, Danny Welbeck ou encore Valencia. Alors même si Rooney commentera le match sur twitter...

Le rêve du match nul de 2003

L'entraîneur bâlois Thorsten Fink ne pense pas que les absences de Rooney et Chicharito, ainsi que celles des défenseurs Vidic, Smalling et Evans, constituent un avantage pour le FCB. «Dans un tel club, tous les joueurs sont bons et ils connaissent parfaitement le système de jeu», a expliqué Fink, qui devra se passer de Shaqiri et Huggel, tous deux suspendus.

Thorsten Fink a ménagé plusieurs cadres samedi à Thoune (1-1), afin de mettre tous les atouts dans son jeu. Les Rhénans, qui avaient obtenu en mars 2003 un nul méritoire à Old Trafford (1-1) contre une équipe alors déjà qualifiée pour les quarts de finale et qui avait aligné plusieurs remplaçants, rêvent de récidiver. «Nous arrivons avec beaucoup de confiance, mais nous sommes conscients d'être outsiders. Il faudra être très bon sur le plan défensif pour tenir le coup», a expliqué Fink. Le boss du FCB se réjouit par ailleurs de mener son équipe dans un stade tel qu'Old Trafford. «Le stade est magnifique», renchérissait Alex Frei. «On vient ici pour rendre possible l'impossible», a-t-il déclaré. Frei a avoué son plaisir de pouvoir évoluer dans une des plus belles enceintes d'Europe. «Il me manque encore Madrid et Barcelone, mais j'ai encore trois ou quatre saisons devant moi», a conclu le recordman des buts en équipe de Suisse. / si

Ligue des Champions

Groupe C

Ce soir, 20.45:
Manchester United - Bâle
Otelul Galati - Benfica

1. Bâle 1 1 0 0 2-1 3
2. Manchester U. 1 0 1 0 1-1 1
3. Benfica 1 0 1 0 1-1 1
4. Otelul Galati 1 0 0 1 1-2 0


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

BUNDESLIGAFootball: auteur d’un doublé, Renato Steffen confirme sa bonne formeFootball: auteur d’un doublé, Renato Steffen confirme sa bonne forme

Renato Steffen confirme sa bonne forme

Le milieu offensif de Wolfsburg Renoto Steffen a signé un doublé lors de la victoire 4-0 de son équipe contre Mayence,...

  23.02.2020 21:27

FOOTBALLSuper League: Sion ramène un point de LuganoSuper League: Sion ramène un point de Lugano

Sion ramène un point de Lugano

Pas de vainqueur au Cornaredo, où Lugano et Sion se sont quittés sur le score de 1-1. Les Valaisans ne sont donc plus à...

  23.02.2020 18:26

footballXamax: un point bon à prendre à ZurichXamax: un point bon à prendre à Zurich

footballZurich – Xamax 1-1: ce qu’il faut retenirZurich – Xamax 1-1: ce qu’il faut retenir

ImmuableSuper League: rien ne change en queue de classementSuper League: rien ne change en queue de classement

Football: statu quo en Super League

En attendant les chocs du haut de classement de dimanche, les matchs du samedi n’ont pas permis aux derniers du...

  22.02.2020 21:16

Top