31.03.2016, 00:19

L’exploitation des migrants se poursuit

Premium
chargement
Les ouvriers proviennent essentiellement du Bangladesh, d’Inde et du Népal.
Par ats

FOOTBALL Amnesty International (AI) réitère ses critiques sur le Qatar et fustige l’indifférence de la Fifa.

Amnesty International (AI) réitère ses critiques à propos de l’exploitation d’ouvriers migrants sur le chantier d’un des principaux stades du Mondial de football 2022 au Qatar. Les griefs sont nombreux: travail forcé, logements sordides ou tromperie sur les salaires.

Dans un nouveau rapport publié hier, AI fustige l’indifférence de la Fédération internationale de football (Fifa) «face au traitement révoltant réservé...

À lire aussi...

FOOTBALLBâle face à Francfort en huitième de finaleBâle face à Francfort en huitième de finale

SantéCoronavirus: des conséquences économiques potentiellement graves pour Xamax et le HCCCoronavirus: des conséquences économiques potentiellement graves pour Xamax et le HCC

CompétitionFootball - Europa League: en 8e de finale, le FC Bâle affrontera Francfort ou SalzbourgFootball - Europa League: en 8e de finale, le FC Bâle affrontera Francfort ou Salzbourg

Promotion LeaguePietro Di Nardo a quitté Xamax pour de nouveaux défis à YverdonPietro Di Nardo a quitté Xamax pour de nouveaux défis à Yverdon

RésultatsFootball - Europa League: Bâle se qualifie sans tremblerFootball - Europa League: Bâle se qualifie sans trembler

Top