Genève: arbitres en grève, plus de 90% des matchs renvoyés

chargement

football amateur Presque aucun match des championnats régionaux seniors, actifs et juniors A, B et C ne se disputeront ce week-end dans le canton de Genève. En cause la grève déclenchée par les arbitres suite à l'agression de l'un d'entre eux dimanche passé en 5e ligue.

 13.09.2018, 13:18
Seule une dizaine d'arbitres désignés a fait le choix de ne pas suivre le mouvement, sur plus de 150 matchs agendés de vendredi à dimanche.

Plus de 90% des matchs qui devaient se disputer ce week-end dans le football amateur genevois ont été renvoyés. Cela fait suite au mouvement de grève annoncé par les arbitres en raison de l'agression d'un des leurs dimanche dernier.

La grève concerne toutes les rencontres des championnats régionaux seniors, actifs et juniors A, B et C. Seule une dizaine d'arbitres désignés a fait le choix de ne pas suivre le mouvement, sur plus de 150 matchs agendés de vendredi à dimanche.

"Ce n'est pas une victoire, insiste Skander Chahlaoui, président de l'Union Genevoise de arbitres de football (UGAF) et interrogé par Keystone-ATS. Nous ne cherchions pas un score, mais nous nous sommes bien rendus compte que, pour aller au bout de la démarche, il fallait envoyer un signal fort. Et le fait que la grève soit suivie à ce point dénote bien un malaise."

Le but n'est pas de pénaliser les clubs, affirme l'UGAF. "Nous avons reçu beaucoup de soutiens, venant des joueurs, des présidents, des parents de joueurs, ajoute Skander Chahlaoui. L'objectif était double: à la fois dénoncer les violences contre les arbitres, mais surtout dénoncer la violence dans le football genevois."

Deux ans d'exclusion pour l'équipe

C'est dimanche dernier, à l'occasion d'une rencontre de 5e ligue entre Satigny 3 et le FC Tordoya, que la vague s'est déclenchée. En fin de match, après que l'arbitre a brandi un carton rouge à l'encontre d'un joueur de Tordoya, ce dernier et deux de ses coéquipiers s'en sont pris lourdement à l'officiel. Après avoir perdu connaissance quelques instants, la victime avait été hospitalisée et mise en arrêt de travail quelques jours.

A la suite de cette agression, l'UGAF avait appelé à la grève. Approuvé par 92% de ses membres, le débrayage a été signifié à l'Association cantonale genevoise (ACGF), qui l'a accepté sans le soutenir. Les arbitres grévistes ont alors été appelés à s'annoncer auprès de l'ACGF, de façon à maîtriser l'agenda du week-end.

En parallèle, l'ACGF a également prononcé l'exclusion de l'équipe du FC Tordoya pour cette saison, ainsi que la prochaine. Les trois joueurs auteurs de l'agression ont été dénoncés à la Commission de contrôle et de discipline (CDD) de l'ASF. Le Ministère public s'est en outre chargé de l'affaire, suite à la plainte déposée par l'arbitre agressé.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

craquageTennis - US Open: Serena Williams, battue en finale par Osaka, insulte l'arbitreTennis - US Open: Serena Williams, battue en finale par Osaka, insulte l'arbitre

insoliteUn joueur de pétanque agresse violemment l’arbitre (Savoie)Un joueur de pétanque agresse violemment l’arbitre (Savoie)

Top