06.12.2016, 15:21

Football Leaks: une prime de défaite pour Lloris, des impôts payés pour Thiago Silva, les clauses folles des contrats des stars

chargement
Le gardien français Hugo Lloris encaisse une prime de 4500 francs à chaque fois que Tottenham perd!

ahurissant Le gardien de l'équipe de France Hugo Lloris touche une prime de 4500 francs à chaque... défaite de son club Tottenham. Le PSG a payé les arriérés d'impôts de Thiago Silva en Italie ou le salaire exorbitant - 2,5 millions de francs par mois - de l'Argentin Lavezzi en Chine... les contrats des stars du football mondial contiennent des clauses insoupçonnées, dévoilées grâce à Football Leaks.

Le PSG qui doit payer les impôts italiens de Thiago Silva, Ezequiel Lavezzi qui gagne 2,5 millions de dollars par mois en Chine, Hugo Lloris qui touche une prime de défaite: telles sont les clauses surprenantes publiées par "Mediapart" mardi dans le cadre des Football Leaks (fuites sur le football).

"Mediapart", site français d'information en ligne, dessine une "équipe-type" des "clauses les plus folles du foot", avec notamment dans les buts le capitaine de Tottenham et de l'équipe de France, Hugo Lloris. Selon le média en ligne, le Niçois touche une prime de 7000 livres (environ 8500 francs) à chaque victoire de son club, mais aussi 3500 livres en cas de nul ou... de défaite. L'extrait de contrat publié stipule que cette prime est valable en championnat, en FA Cup et en Coupe de la ligue anglaise, ainsi que dans l'ensemble des compétitions UEFA.

"Mediapart" indique aussi que pour attirer Thiago Silva en 2012, le PSG a fait des sacrifices financiers. Sont ainsi évoqués une prime de champion de France (400'000 euros, soit 420'000 francs net), une de qualification en Ligue des champions (300'000 euros), une de victoire en Coupe de France (250'000 euros), une s'il participe à 60% des matches officiels de l'équipe (350'000 euros).

 

Le PSG a aussi dû "payer les impôts que le Brésilien doit honorer en Italie, soit près de 2,5 millions d'euros", écrit encore "Mediapart". Et d'assurer aussi que le quadruple champion de France en titre a dû compenser un manque à gagner lié au sponsor Nike, qui ne "rémunère pas de la même façon les joueurs appartenant à de très grands clubs, comme le Milan AC (catégorie A), et les joueurs de clubs plus moyens (catégorie B), comme le PSG". Soit un différentiel "de l'ordre de 140'000 dollars".

Enfin, l'ancien attaquant du PSG Ezequiel Lavezzi touche un salaire mirobolant au Hebei China Fortune: 56,7 millions de dollars net (la même chose quasiment en francs) sur 23 mois, écrit "Mediapart", soit 2,5 millions de dollars par mois.

Le site d'information en ligne fait partie d'un consortium de douze médias européens qui entend dévoiler pendant trois semaines les Football Leaks, des enquêtes consacrées aux coulisses du foot-business, à partir de fuites obtenues par l'hebdomadaire allemand "Der Spiegel".

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

scandaleFootball Leaks: les Portugais Coentrao et Pepe auraient aussi dissimulé des millions au fiscFootball Leaks: les Portugais Coentrao et Pepe auraient aussi dissimulé des millions au fisc

révélationsFootball Leaks: plus d'un million versé à Balotelli pour qu'il reste tranquille à LiverpoolFootball Leaks: plus d'un million versé à Balotelli pour qu'il reste tranquille à Liverpool

scandaleFootball Leaks: les autorités fiscales espagnoles vont enquêter les soupçons de fraude qui pèsent sur RonaldoFootball Leaks: les autorités fiscales espagnoles vont enquêter les soupçons de fraude qui pèsent sur Ronaldo

scandaleFootbal Leaks: une vaste enquête internationale affirme que Ronaldo, Falcao et Mourinho ont fraudé le fiscFootbal Leaks: une vaste enquête internationale affirme que Ronaldo, Falcao et Mourinho ont fraudé le fisc

fraudeBahamas Leaks: de nouveaux documents montrent l'intérêt d'UBS et de Credit Suisse pour ce paradis fiscalBahamas Leaks: de nouveaux documents montrent l'intérêt d'UBS et de Credit Suisse pour ce paradis fiscal

Top