05.12.2017, 22:36

Football: le FC Bâle se qualifie pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions

chargement
Le Norvégien Mohamed Elyounoussi a ouvert la marque rapidement. Il a été imité par Oberlin en deuxième mi-temps.

 05.12.2017, 22:36 Football: le FC Bâle se qualifie pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions

C'est fait! Comme à l'aller au Parc St-Jacques, le FC Bâle s'est imposé face au Benfica Lisbonne. Les Rhénans ont battu les Portugais 2-0, grâce à des buts d'Elyounoussi et d'Oberlin. Ils se qualifient ainsi pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Pour la quatrième fois déjà de son histoire, le FC Bâle figurera au printemps prochain parmi les seize meilleures formations de la Ligue des champions. Le FCB a parfaitement fait le job à Lisbonne, où il s'est imposé 2-0 contre Benfica lors de la 6e et dernière journée.

Huit semaines exactement après la défaite de l'équipe de Suisse devant le Portugal sur cette même pelouse de la Luz, les Rhénans ont raflé la mise grâce à deux réussites de la tête de Mohammed Elyounoussi (5e) et de Dimitri Oberlin (65e). Ils ont su témoigner d'un réalisme presque extrême pour s'imposer et pour ne pas devoir lier leur sort à une victoire de Manchester United à Old Trafford devant le CSKA Moscou.

On connaissait la donne: le FC Bâle devait faire aussi bien que les Moscovites lors de cette ultime journée pour valider son ticket. Malgré un effectif bien amoindri, les Moscovites ont quand même mené à la pause à Old Trafford avant de s'incliner 2-1 sur des réussites de Romelu Lukaku et de Marcus Rashford.

 

 

Un entraîneur qui prend des risques

Cette qualification porte bien sûr la griffe de Raphaël Wicky. Pour sa première saison à la tête d'une équipe professionnelle, le Valaisan a réussi, malgré un début d'exercice un brin laborieux, à insuffler un nouvel allant au club. Le déclic fut bien sûr cette victoire 5-0 sur Benfica le 27 septembre dernier au Parc Saint-Jacques dans un soir où Dimitri Oberlin s'est révélé à l'Europe entière.

Dimitri Oberlin et ses coéquipiers ont la chance de jouer sous les ordres d'un entraîneur qui prend des risques, qui joue avec plusieurs systèmes même si le 3-4-3 qu'il a adopté à Lisbonne répond le mieux aux caractéristiques de l'équipe.

Il permet notamment à Michael Lang d'exploiter pleinement un potentiel offensif que l'on n'osait soupçonner chez un latéral de métier. Avant d'adresser un centre parfait pour l'ouverture du score d'Elyounoussi, le Saint-Gallois avait, on le sait, marqué à sept reprises lors des cinq derniers matches. La douceur de cette victoire lui fera oublier que cette formidable série s'est achevée à Lisbonne.

 

 

Avec quatre victoires en six rencontres, le FC Bâle a réussi le plus beau parcours de son histoire dans une phase de poules en Ligue des Champions. La qualification lui offre un bonus supplémentaire estimé à... 11 millions de francs et de nombreux et très précieux points à l'indice UEFA.


À lire aussi...

FootballFootball-Ligue des Champions: le FC Bâle en position de force dans le groupe AFootball-Ligue des Champions: le FC Bâle en position de force dans le groupe A

coupe de suisseCoupe de Suisse: derby zurichois et Young Boys-Bâle au menu des demi-finalesCoupe de Suisse: derby zurichois et Young Boys-Bâle au menu des demi-finales

FootballFootball: le FC Bâle s'offre Manchester United et reste 2e du groupe A en Ligue des ChampionsFootball: le FC Bâle s'offre Manchester United et reste 2e du groupe A en Ligue des Champions

Top