09.03.2016, 12:22

FIFA: la Suisse a demandé à la France de perquisitionner le siège de la Fédération française de football

chargement
Cette perquisition intervient dans le cadre du versement suspect de 2 millions de francs de Sepp Blatter à Michel Platini.

Enquête Le siège de la Fédération française de football a été perquisitionné ce mardi, sur demande de la justice suisse dans le cadre de l'enquête pour corruption à l'encontre de Sepp Blatter, l'ancien président de la FIFA qui se dit "très surpris" par cette intervention.

Dans le cadre de la procédure pénale contre l'ancien président de la FIFA Sepp Blatter, le Ministère public de la Confédération (MPC) a fait procéder mardi à une perquisition en France des bureaux de la Fédération française de football (FFF). Des documents ont été saisis.

Ces documents sont en lien avec le paiement suspect de 2 millions de francs au président de l'UEFA Michel Platini qui fait entre autres l’objet de la procédure, a indiqué mercredi le MPC. Cette perquisition découle d'une demande d’entraide déposée le 14 janvier par le MPC. Elle a été effectuée par le Parquet national financier français (PNF) avec l'assentiment de la FFF à laquelle le MPC a assisté.

"Le Ministère public de la Confédération suisse a requis l'entraide des autorités judiciaires françaises dans le cadre de la procédure pénale ouverte contre M. Joseph S. Blatter portant sur le paiement suspect de 2 millions de francs suisses en faveur de Michel Platini", a précisé mercredi le PNF. "Cette perquisition (...) a permis de saisir des documents utiles à l'enquête", a-t-il encore dit, sans toutefois détailler la nature de ces documents.

Joseph Blatter a déclaré mercredi à l'AFP être "très surpris" par l'annonce de la perquisition menée au siège de la FFF. Il a expliqué que "les 2 millions de francs que la FIFA a versés à Michel Platini dans le cadre d'un contrat oral qui existait entre M. Platini et moi n'ont été versés ni à la FFF ni à l'UEFA, mais sur un compte privé de Michel Platini dans une banque suisse".

Dans le camp de Michel Platini, ses avocats se sont félicités mercredi de la "nouvelle étape" constituée par la perquisition. "(...) le plus tôt la justice suisse aura achevé son instruction, le plus tôt Michel Platini sortira de la rubrique des faits divers dans laquelle il n'a pas sa place", ont-ils commenté dans un communiqué.

Gestion déloyale

Une procédure pénale a été ouverte le 24 septembre 2015 contre l’ancien président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), Sepp Blatter, pour soupçon de gestion déloyale et, subsidiairement, abus de confiance. Dans son communiqué, le MPC a souligné que Joseph Blatter est, comme tout prévenu, présumé innocent.

Quant à Michel Platini, son statut de témoin assisté dans la procédure n'a pas changé depuis le communiqué de presse du MPC du 25 septembre 2015.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

FifagateSepp Blatter réfute les accusations de corruption dans l'attribution du Mondial 2006 en AllemagneSepp Blatter réfute les accusations de corruption dans l'attribution du Mondial 2006 en Allemagne

électionLa Fifa choisit aujourd'hui son nouveau président, sans Blatter ni PlatiniLa Fifa choisit aujourd'hui son nouveau président, sans Blatter ni Platini

JusticeFIFA: la suspension de Blatter et Platini passe de 8 à 6 ansFIFA: la suspension de Blatter et Platini passe de 8 à 6 ans

FootballFIFA: Sepp Blatter dénonce l'ingratitude de Michel PlatiniFIFA: Sepp Blatter dénonce l'ingratitude de Michel Platini

Top