28.01.2016, 07:14

FIFA: après l'Amérique centrale, c'est au tour de l'Amérique du Sud de soutenir Gianni Infantino

chargement
Gianni Infantino multiplie les voyages pour tenter de convaincre les dirigeants du football.

Election Le Valaisan Gianni Infantino a obtenu le soutien, crucial, de la CONMEBOL, la Fédération sud-américaine de football. Il fait désormais figure de plus sérieux outsider dans la course à la présidence de la FIFA, le 26 février prochain.

Gianni Infantino a reçu un soutien de poids dans la course à la présidence de la FIFA. Les dix fédérations sud-américaines de la CONMEBOL voteront pour le secrétaire général de l'UEFA.

A Asuncion au Paraguay, les représentants de la CONMEBOL ont, en effet, décidé de soutenir en bloc la candidature du Valaisan. L'élection aura lieu le 26 février prochain à Zurich.

En début de semaine, Gianni Infantino avait reçu le soutien des sept fédérations d'Amérique Centrale. Fort de ces appuis, Gianni Infantino se profile comme le rival le plus dangereux du grand favori de cette élection, le membre de la famille royale du Bahreïn Salman Ben Ibrahim Al-Khalifa.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

CampagnePrésidence de la FIFA: le Valaisan Gianni Infantino soutenu par l'Amérique centralePrésidence de la FIFA: le Valaisan Gianni Infantino soutenu par l'Amérique centrale

Elections à la FIFAFIFA: s'il est élu président, Infantino fera le ménage dès le premier jourFIFA: s'il est élu président, Infantino fera le ménage dès le premier jour

FifaPrésidence de la FIFA: le bras droit de Platini Gianni Infantino y va!Présidence de la FIFA: le bras droit de Platini Gianni Infantino y va!

Top