26.01.2016, 14:28

FC Bienne: quatre membres du conseil d'administration démissionnent

chargement
Carlo Häfeli se retrouve quasiment seul aux commandes d'un club qui cumule 800 000 francs de factures impayées.

FC Bienne Quatre membres du conseil d'administration du FC Bienne ont présenté leur démission mardi, suite au refus du président du club de football, Carlo Häfeli, de céder à leurs exigences.

Président du FC Bienne, Carlo Häfeli n'a pas cédé à l'ultimatum que lui avait fixé jusqu'à lundi soir quatre membres de son conseil d'administration. Les mécontents ont donc présenté leur démission mardi, laissant l'actionnaire majoritaire presque seul aux commandes d'un club qui cumule 800 000 francs de factures impayées.

Les dissidents, René Markwalder, Ruth Weber, Thomas Hurni et Umberto Core avaient exigé de M. Häfeli, lequel détient 75% des actions, qu'il verse l'intégralité des 800 000 francs sur un compte fermé ou alors qu'il verse une somme inférieure et rende ses actions. Deux propositions rejetées par le président, désormais seul aux commandes du club avec Bruno Waller. Une assemblée durant laquelle on procédera à un vote de confiance a été programmée le 24 février par la direction.

Si le FC Bienne est à jour avec les salaires et les charges sociales de 2015, de très sérieuses inquiétudes planent sur son avenir. Le club seelandais, huitième de Challenge League avec trois points d'avance sur la lanterne rouge Aarau, cherche notamment à stabiliser ses comptes en se séparant d'une bonne partie de ses joueurs. Sont déjà partis cet hiver Beg Ferati (retour de prêt à Sion), Benjamin Kololli (YB), Kwang-Ryong Pak, Jérémy Manière (LS), Boris Babic (St-Gall) ou encore Stefan Mihajlovic (Chiasso). Soit quelques uns des cadres de l'équipe.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FOOTBALLLe FC Bienne lutte pour sa survieLe FC Bienne lutte pour sa survie

Top