03.08.2015, 09:20

Carlos Tevez suspendu pour avoir refusé de jouer

chargement

Carlos Tevez est tout près de la porte de sortie à Manchester City. L'attaquant argentin a refusé d'entrer en jeu mardi contre le Bayern Munich en Ligue des champions, un comportement qui a mis en fureur son entraîneur Roberto Mancini. «Pour moi, c'est fini. Si on fait les choses à ma façon, il ne sera plus au club. Un joueur qui gagne beaucoup d'argent et se comporte de cette façon dans un match de Ligue des champions ne peut plus jouer. Jamais», a dit l'Italien après le match, perdu 2-0.

L'Argentin a démenti cette version hier matin dans un communiqué, mais il aura peut-être du mal à convaincre le propriétaire Khaldoun al-Moubarak. «Je me suis échauffé et j'étais prêt à jouer. Je n'ai jamais refusé de jouer», lit-on dans ce texte. Il avait pourtant dit le contraire la veille, expliquant à la télévision qu'il «ne se sentait pas bien physiquement et mentalement» et qu'il l'avait «dit à l'entraîneur».

Manchester City a suspendu hier Carlos Tevez pour une période pouvant aller jusqu'à deux semaines «dans l'attente d'une enquête complète sur son comportement présumé», dit le club sur son site www.mcfc.co.uk. «Tant que cette enquête ne sera pas close, le joueur ne pourra en aucun cas être sélectionné ou participer à des entraînements.»

Tevez (27 ans) n'en est pas à son premier écart depuis son arrivée de Manchester United en 2009. Fatigué de ses caprices, le club avait décidé cet été de se séparer de lui, alors même qu'il avait été son meilleur buteur depuis deux ans en Premier League (23 buts en 2009-2010 puis 20 en 2010-2011). Mais il n'a pas trouvé preneur et il est resté, pour jouer les utilités en bout de banc, laissant la vedette à son compatriote Sergio Agüero.

Tevez lui aussi voulait quitter l'Angleterre, pour se rapprocher de ses filles en bas âge, restées en Amérique du Sud. Il avait même transmis une demande écrite de transfert pendant le mercato d'hiver en janvier, mais les commentateurs avaient interprété la manœuvre comme un chantage pour obtenir une augmentation de salaire, déjà l'un des plus élevés au monde (200'000 livres par semaine, selon la presse).

Graeme Souness, l'ancien joueur et entraîneur écossais devenu consultant, a résumé la réprobation générale en déclarant que Tevez était «une honte pour le football». «C'est un fruit pourri et cela peut s'étendre», a-t-il dit. Là est bien le danger pour Roberto Mancini. / si


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ReconversionSid-Ahmed Bouziane: le «magicien» du FCC est passé du ballon à la fraiseSid-Ahmed Bouziane: le «magicien» du FCC est passé du ballon à la fraise

CompétitionFootball - Europa League: le FC Bâle s'impose face à l'APOEL en match aller des 16es de finaleFootball - Europa League: le FC Bâle s'impose face à l'APOEL en match aller des 16es de finale

ScandaleFIFA: la justice suisse retire sa plainte pour corruption contre président du PSG Nasser Al-KhelaïfiFIFA: la justice suisse retire sa plainte pour corruption contre président du PSG Nasser Al-Khelaïfi

EtincellesFootball – Ligue des champions: l’Atalanta de Freuler écrase Valence, Leipzig bat TottenhamFootball – Ligue des champions: l’Atalanta de Freuler écrase Valence, Leipzig bat Tottenham

L’Atalanta de Freuler écrase Valence

Soirée faste pour l’Atalanta qui s’impose avec panache contre Valence. Le Suisse Remo Freuler a participé à la victoire...

  19.02.2020 23:13

FootballA 19 ans, il est la nouvelle coqueluche du foot européenA 19 ans, il est la nouvelle coqueluche du foot européen

Top