10.06.2009, 09:12

Une école au top pour les Chaux-de-Fonniers

chargement
Par JULIÁN CERVINO

La Raiffeisen Trans VTT fait halte aujourd'hui à La Chaux-de-Fonds. Une bonne occasion pour faire mieux connaissance avec le seul club formateur dans le Haut.

«Je serai toujours reconnaissante au Team Top-Cycle pour la formation et le soutien qu'il m'offre et m'a offert.» Vania Schumacher (16 ans), membre du cadre national junior de VTT, est le fleuron du team chaux-de-fonnier et le meilleur exemple de son état d'esprit. «On ne nous a jamais forcés à faire du VTT», raconte-t-elle. «Les entraînements étaient basés sur le plaisir et le jeu. J'ai appris la technique de base en jouant. L'ambiance est conviviale et le plaisir privilégié.» Impossible de mieux résumer la philosophie de Top-Cycle.

Fondé voici une quinzaine d'années, ce club a tenté d'emblée d'offrir une structure pour les jeunes. Le regretté David Pelot et son frère Philippe en furent les pionniers avec quelques autres copains, dont Alexandre Bédat. Une fois par semaine (le jeudi), les petits et les jeunes (cadets-juniors) se retrouvent pour rouler et s'entraîner ensemble.

«Nous leur offrons une formation de base», explique Didier Magnin, responsable des plus petits. «Les enfants viennent chez nous volontairement. Certains ne savent pas encore tenir en équilibre, d'autres sont déjà des casse-cou. Nous essayons de les guider, de les conseiller.» Fondateur du team, Didier Magnin ne serait pas contre un coup de main.

«Je fais cela bénévolement afin qu'il y ait quelque chose dans le Haut», reprend l'ex-organisateur de la MegaBike. «L'absence de course joue peut-être un rôle. J'espère mettre sur pied une randonnée l'année prochaine.» D'ici là, les vététistes du Haut continueront de s'aguerrir dans un cadre simple et convivial.

A partir des cadets, la structure devient un peu plus pointue et étoffée. Patrick Reusser, Laurent Ballmer et Lionel Perret organisent des entraînements hebdomadaires et aussi des camps. Le premier a eu lieu durant les vacances de Pâques en France (dans la région de Sisteron), le deuxième est prévu pour fin juillet dans les Grisons. «Les coureurs doivent financer ces stages», précise Patrick Reusser. «Nous essayons de programmer au mieux leur entraînement. Là, pendant la Trans, l'objectif est qu'ils ne soient pas trop fatigués après six étapes. Ce n'est pas simple car il y a aussi des courses le week-end.» Récupération et nutritions sont privilégiées.

En plus de cet encadrement, le Team Top Cycle, via son magasin, offre des tarifs préférentiels pour ses membres. Ce qui n'est pas un luxe compte tenu des prix pratiqués actuellement. Cette équipe essaie aussi de trouver des soutiens pour financer les déplacements de ses athlètes de pointe. Vania Schumacher pourrait ainsi recevoir un soutien si elle devait participer aux Mondiaux en Australie. «Nous faisons notre possible», étaie Didier Magnin. «Vania est le fleuron de notre team. Elle a suivi la formation depuis l'école de VTT. C'est une fierté pour nous de la voir évoluer au niveau international.»

Toujours suivie et conseillée par Philippe Pelot, Vania Schumacher apprécie cette aide. «Je devrais bientôt me tourner vers une structure plus professionnelle, mais j'apprécie beaucoup ce que ce team fait pour moi», souligne la Chaux-de-Fonnière. Les responsables du team lui ont ainsi permis de retrouver un deuxième vélo de compétition lorsqu'elle s'est fait voler le sien en Coupe du monde.

Sélectionnée pour les Européens de juillet aux Pays-Bas, elle espère y oblitérer son ticket pour les Mondiaux. «Il n'y aura que deux places chez les filles», avertit-elle. «La fédération nationale (Swiss Cycling) financera uniquement le séjour en Australie. Chaque athlète devra payer 2500 francs pour participer à ces championnats du monde. J'espère bien pouvoir y aller.» Après son podium en Allemagne et sa cinquième place en Belgique, Vania Schumacher compte traverser la planète.

En attendant, elle se concentre sur l'étape de la Trans dans son jardin. Elle ne devrait pas être la seule vététiste du Haut à faire parler d'elle ce soir. /JCE

Le profil du jour

Comptant également pour la Juralp Cup, cette deuxième étape sera très roulante. L'arrivée et le départ s'effectueront sur le même tracé entre la patinoire et les Roulets. Après un passage par le Bois du Couvent (parcours Vita), les coureurs monteront par la route jusqu'aux Roulets avant de rallier le Communal de La Sagne. Ils en feront le tour, le retour est similaire à celui du BCN Tour. «Il n'y a quasiment pas de terre ni de boue sur ce parcours», assure Christophe Otz. /jce


Classements après une étape

Messieurs

Toutes catégories: 1. Jérémy Huguenin (Neuchâtel) 33'19''3. 2. Joris Boillat (Les Bois) à 10''8. 3. Nicolas Lüthi (Marin) à 1'20''2. 4. Bryan Falaschi (La Chaux-de-Fonds) à 1'20''5. 5. Patrick Lüthi (Marin) à 1'23''5. 6. Xavier Sigrist (La Sagne) à 1'44''4. 7. Christophe Geiser (Dombresson) à 1'46''4. 8. Philippe Legors (Le Locle) à 2'02''2. 9. Maël Vallat (La Chaux-de-Fonds) à 2'03''3. 10. Julien Girard (Cormondrèche) à 2'14''7.

Elites (1980-1990): 1. Jérémy Huguenin 33'19''3. 2. Joris Boillat à 10''8. 3. Nicolas Lüthi à 1'20''2.

Masters I (1970-1979): 1. Xavier Sigrist 35'03''7. 2. Christophe Niederhauser (Wavre) à 1'07''3. 3. Michael Montandon (Bevaix) à 1'12''9.

Masters II (1960-1969): 1. Martin Bannwart (Hauterive) 35'59''4. 2. Laurent Garnier (Grandson) à 10''6. 3. François Breitler (Sainte-Croix) à 50''1.

Vétérans (1959 et plus âgés): 1. Georges Lüthi (Marin) 36'11''9. 2. François Vuillemez (Boudevilliers) à 4'48''2. 3. Michel Vallat (La Chaux-de-Fonds) à 5'51''7.

Juniors (1991-1992): 1. Bryan Falaschi 34'39''8. 2. Patrick Lüthi à 3''0. 3. Maxime Ebel (Marin) à 4'03''8.

Cadets (1993-1994): 1. Antoine Ebel (Marin) 37'41''4. 2. Sandro Consorti (Bullet) à 1'41''0. 3. Ken Mauron-Gauchat (La Neuveville) à 1'47''0.


Dames

Toutes catégories: 1. Lorraine Truong (Môtiers) 41'01''0. 2. Vania Schumacher (La Chaux-de-Fonds) à 52''3. 3. Karine Joriot (La Vue-des-Alpes) à 3'35''4. 4. Camille Rossetti (Fleurier) à 3'53''4. 5. Arlette Porret (La Sagne) à 4'49''1. 6. Magali Fatton (Couvet) à6'02''6. 7. Charlotte Gobat (Noiraigue) à 6'10''9. 8. Christine Schaffner (Schliern bei Köniz) à 6'39''8. 9. Carine Meillard (Bôle) à 7'02''3. 10. Elisabeth Mumenthaler (Gals) à 8'02''0.

Elites (1980-1990): 1. Lorraine Truong 41'01''0. 2. Camille Rossetti à 3'53''4. 3. Stéphanie Métille (Colombier) à 9'08''0.

Masters I (1970-1979): 1. Karine Joriot 44'36''4. 2. Magali Fatton à 2'27''2. 3. Christine Schaffner à 3'04''4.

Masters II (1969 et plus âgées): 1. Arlette Porret 45'50''1. 2. Carine Meillard à 2'13''2. 3. Elisabeth Mumenthaler à 3'12''9.

Jeunesse (1991-1994): 1. Vania Schumacher 41'53''3. 2. Charlotte Gobat à 5'18''6. 3. Joanna Ryter (Colombier) à 7'23''7.

Par équipes: 1. Frenetic Bernasconi HiRe I 1h44'18''8. 2. Prof Faiffeisen 1h44'28''0. 3. Prof Faiffeisen Masters 1h47'14''1.

Tandems: 1. Edouard Ryser-Alexandre Rognon (La Chaux-de-Fonds) 40'44''3. 2. Antoine Zuend-Carlo Latino (Le Locle) à 3'11''9. 3. Alain Amez-Droz (Neuchâtel) à 3'39''3.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

SauvetageL’équipe NTT sauvée par un sponsor suisseL’équipe NTT sauvée par un sponsor suisse

CyclismeQuatre conseils pour faire du vélo durant l’hiverQuatre conseils pour faire du vélo durant l’hiver

CyclismeVTT: Alexandre Balmer prolonge son contrat d’un an avec ThömusVTT: Alexandre Balmer prolonge son contrat d’un an avec Thömus

en équipeCyclisme sur piste – Championnats d’Europe: les Suisses en bronze à PlovdivCyclisme sur piste – Championnats d’Europe: les Suisses en bronze à Plovdiv

CyclismeStefan Küng profite de son prix à La Chaux-de-FondsStefan Küng profite de son prix à La Chaux-de-Fonds

Top