25.10.2016, 19:50

Tour d'Italie: hommage aux grands champions pour la 100e édition

chargement
Difficile, le parcours est dessiné comme un hommage aux grands champions italiens du passé: Coppi, Bartali, Nibali ou Pantani.

Cyclisme La 100e édition du Tour d'Italie rendra hommage aux grands cyclistes italiens du passé. Le parcours débutera en mai 2017 de Sardaigne pour finir à Milan.

La 100e édition du Tour d'Italie conduira en mai 2017 le peloton de Sardaigne jusqu'à Milan. Difficile, le parcours est dessiné comme un hommage aux grands champions italiens du passé: Coppi, Bartali, Nibali ou Pantani.

Le départ de Sardaigne, où seront disputées les trois premières étapes, était connu depuis un mois et apparaissait déjà comme un premier clin d'oeil, adressé au champion sarde Fabio Aru, déjà monté deux fois sur le podium du Giro (3e en 2014 et 2e en 2015).

Le reste du parcours, qui passera notamment sur les pentes de l'Etna et par les paysages du Gargano, a été dévoilé à Milan. Marqué par une troisième semaine redoutable et par deux contre-la-montre individuels de 39 et 28 kilomètres - dont un le dernier jour à Milan -, il compte plusieurs hommages du même genre aux héros passés et actuels du cyclisme italien.

Le Giro passera ainsi par la Sicile et Messine, arrivée de la 5e étape et ville natale de Vincenzo Nibali, double vainqueur de l'épreuve (2013 et 2016). La 11e étape, entre Florence et Bagno di Romagna, partira juste devant le musée dédié à Gino Bartali dans le quartier de Ponte a Ema, où est né le triple vainqueur du maillot rose (1936, 1937 et 1946).

Les 13e et 14e étapes seront ensuite consacrées au "campionissimo" Fausto Coppi. L'épisode no 13 finira ainsi à Tortona, où est mort en 1960 le quintuple vainqueur du Giro, alors que le no 14 partira de sa ville natale, Castellania.

Cette 14e étape se terminera même en haut de la montée du sanctuaire d'Oropa où, en 1999, Marco Pantani avait construit une partie de sa légende.

La dernière semaine ne sera en revanche plus celle des souvenirs et des hommages mais celle des plus grandes difficultés. Au menu notamment le Mortirolo et le Stelvio (sommet du Giro à 2758m) en route vers Bormio (16e étape), quatre cols des Dolomites ramassés en 137 kilomètres lors de la 18e étape, et encore deux arrivées au sommet avant le chrono final à Milan (28 kilomètres).

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

Tour d'ItalieTour d'Italie: Vincenzo Nibali prend le pouvoirTour d'Italie: Vincenzo Nibali prend le pouvoir

AdieuxCyclisme: Fabian Cancellara a couru sa dernière compétition professionnelle à Utsunomiya, au JaponCyclisme: Fabian Cancellara a couru sa dernière compétition professionnelle à Utsunomiya, au Japon

performanceCyclisme sur piste: le Villeneuvois Gaël Suter remporte une deuxième médaille européenne, en argentCyclisme sur piste: le Villeneuvois Gaël Suter remporte une deuxième médaille européenne, en argent

Top