03.08.2015, 08:58

Fabian Cancellara, qui d'autre?

chargement
Par Kirchdorf, juliÁn cerviño

Comme en 2009, Fabian Cancellara prendra le départ du Tour de France samedi prochain avec le maillot de champion de Suisse. Le Bernois a en effet cueilli son deuxième titre national en ligne chez les pros. Dans la campagne bernoise, «Spartacus» a devancé Steve Morabito, parti avec lui dans la dernière échappée. Dans le dernier tour, le Valaisan a tenté de surprendre le quadruple champion du monde du contre-la-montre, sans succès. La bosse placée sur le circuit champêtre de Kirchdorf (8,8 km) ne permettait pas vraiment de faire la différence.

Par une chaleur étouffante, les coureurs ont eu droit à 20 tours (176 km au total) sur un parcours très nerveux et pas totalement fermé. - le car postal a même circulé à contresens... D'emblée, le Jurassien Laurent Beuret a mis le feu aux poudres. Un groupe de favoris s'est rapidement détaché. A quatre tours de la fin, Laurent Beuret a anticipé les premières attaques pour relancer l'allure. Le groupe a éclaté, Morabito et Cancellara se détachant dans le final.

Vainqueur logique au sprint devant le Valaisan, le Bernois savourait sa victoire. «J'étais motivé de courir ici, à 15 km de chez moi (réd: il habite Ittigen), sur un circuit où j'avais terminé deuxième en juniors en 1997», confiait le nouveau champion de Suisse après avoir essoré son maillot. «C'était un peu une revanche pour moi. Ma plus grande peur, c'était la chaleur. Sinon, cela me convenait parfaitement de devoir en découdre avec Steve Morabito. Je ne craignais pas ses attaques.» Demain, Cancellara s'en ira au Tour de France, où il reconnaîtra les premières étapes avec ses coéquipiers dès mercredi en Vendée.

Regrets de Beuret

Steve Morabito s'est donc consolé avec la médaille d'argent. Le Valaisan a tenté sa chance, en vain. «Je me suis bien senti durant toute la journée», narrait le coureur de BMC, qui cueille sa troisième médaille nationale (une en espoirs dans la montagne et une sur route en juniors). «J'ai pu accompagner Cancellara à la fin sans trop de problème. J'ai essayé de l'attaquer deux fois dans le dernier tour. J'étais entre 600 et 700 watts, mais Fabian a suivi sans problème. Au sprint, j'ai tenté de bluffer, mais je n'ai rien pu faire. Pour moi, cette deuxième place est encourageante en vue du Tour de France. Je sors d'une préparation en altitude avec Cadel Evans. J'ai la preuve que je suis bien préparé.» Son coéquipier Martin Kohler a complété le podium.

Finalement sixième, Laurent Beuret nourrissait des regrets. «Après tout ce que j'ai roulé, c'est décevant», pestait-il. «Pour une fois que j'ai bien couru tactiquement, les jambes n'ont pas suivi. Le changement de température m'a joué un mauvais tour. Pourtant, je sortais d'une belle période.» En dix jours, le coureur de Delémont a signé neuf places dans les dix premiers au Tour des Pays de Savoie (3e du général) et à la Flèche du Sud. Il a terminé deuxième du général de cette dernière course après avoir remporté une étape.

Le coureur d'Atlas Personal partira bientôt trois semaines aux Etats-Unis, puis en Italie. A 25 ans, il espère décrocher encore un contrat chez les pros.

Combien aux Mondiaux?

Ce championnat national a, une nouvelle fois, permis de constater que les cyclistes suisses ont des moyens, mais peu de marge pour les exprimer. Il faudra travailler dur pour redresser la barre. Les responsables de Swiss Cycling comptent sur les Suisses présents au Tour de France pour engranger quelques points au classement mondial. Actuellement neuvième, la Suisse ne peut briguer que six places aux prochains Mondiaux au Danemark.

En effet, seuls quatre coureurs helvétiques (Cancellara, Frank, Rast et Tschopp) ont obtenu des points. Fabian Cancellara, David Loosli, Steve Morabito et Michael Schär - Michael Albasini n'a pas été retenu par HTC Columbia - devront s'illustrer sur les routes françaises pour tenter de sauver la situation. Et Fabian Cancellara, aussi fort soit-il, ne peut le faire tout seul.

Yves Mercier meilleur régional

Mis à part Yves Mercier (27e à 14'47'') - «J'étais un peu juste pour suivre les meilleurs», avouait le Tramelot -, les autres régionaux au départ de la course des élites ont mis la flèche assez rapidement. Raymond Kuenzli a dû se résoudre à abandonner suite à ses douleurs à un genou. Roger Beuchat n'a pas réussi à prendre la bonne échappée et s'est rapidement résigné. Dixième du récent Tour de Beauce au Canada, Joris Boillat (Les Bois) n'avait pas les jambes pour suivre l'allure. Il espère retrouver ses sensations en fin de semaine en Chine, où il participera, tout comme son coéquipier Roger Beuchat, au Tour du lac Qhingai.

Chez les juniors et les M23, les coureurs de la région n'ont pas fait mieux. Quatorzième des espoirs, à 3'10' du vainqueur Marcel Aregger, Alexandre Mercier n'était pas en très grande forme. «Les jambes n'étaient pas bonnes. Je n'ai peut-être pas récupéré du Tour des Pays de Savoie que j'ai disputé la semaine passée», indique le jeune Tramelot, qui se rendra bientôt dans les Antilles pour disputer le Tour de Guadeloupe. Le Chaux-de-Fonnier Mathieu Jacot a, lui, abandonné dans cette course. «Il avait des jambes de plomb», glisse son entraîneur Jean-Marc Divorne.

Aligné en M19, le Neuchâtelois Florent Thiébaud (17 ans) a eu bien de la peine à terminer son premier championnat national dans cette catégorie. Le coureur du Zeta Cycling Club se classe 37e à 11'34''. / jce

Championnats de Suisse

Kirchdorf BE). Championnats de Suisse sur route. Messieurs. Elite (176 km): 1. Fabian Cancellara (Ittigen/Leopard) 4h08'56'' (42,24 km/h). 2. Steve Morabito (Granges) m.t. 3. Martin Kohler (Vilters SG) à 1'29''. 4. Oliver Zaugg (Solduno) m.t. 5. Martin Elmiger (Oberwil ZG) à 1'32''. 6. Laurent Beuret (Delémont) à 1'34''. 7. Michael Albasini (Gais) à 1'42''. 8. Gregory Rast (Cham). 9. Mirco Saggiorato (Unterehren-dingen/champion élite nationale). 10. Ralph Näf (Andwil TG), tous même temps. 11. Michael Schär (Geuensee) à 1'46''. 12. Simon Zahner (Bubikon) à 7'45''. 13. Danilo Wyss (Orbe) m.t. 14. Reto Hollenstein ( Sirnach) à 13'24''. 15. Jan Keller (Hinteregg) à 13'31''. Puis: 16. Noé Gianetti (Riazzino) à 14'47''. 76 coureurs au départ, 31 classés. Abandons: David Loosli, Mathias Frank, Marcel Wyss, Andreas Dietziker. Non-partant: Johann Tschopp (malade).

M23 (115,4 km): 1. Marcel Aregger (Unterägeri) 4h01'48'' 2. Silvan Dillier (Schneisigen). 3. Patrick Schelling (Hemberg). 4. Remo Sculer (Geroldswil). 5. Sébastien Reichenbach (Martigny). 6. Cyrille Thiery (Chavornay), tous même temps. 7. Arnaud Grand (Montreux) à 21''. 8. Simon Pellaud (Martigny) à 36''.

Dames. Elite (96,8 km): 1. Pascale Schnider (Flühli) 2h39'19'' ( 36,46 km/h). 2. Patricia Schwager (Baltenschwil) à 17''. 3. Jennifer Hohl (Balgach) à 38''. 4. Doris Schweizer (Hägendorf). 5. Angelika Meier (Bülach). 6. Sandra Weiss (Sulz b. Laufenburg), tous même temps. 7. Emilie Aubry (Chevenez) à 2'28''. 8. Désirée Ehrler (Steinhausen) m.t. 9. Ricarda Mazzotta (Bienne) à 2'30''. 10. Nicole Hanselmann (Fehraltorf) à 3'03''.

Juniors. Filles (61,6 km): 1. Jolanda Näf (Thal) 1h40'44'' (36,69 km/h).


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

RDV en 2021Coronavirus: l'édition 2020 du Tour de Suisse est annuléeCoronavirus: l'édition 2020 du Tour de Suisse est annulée

Le Tour de Suisse est annulé

Le Tour de Suisse est à son tour victime de la crise du coronavirus. La 84e édition a été annulée vendredi. Le parcours...

  03.04.2020 10:11

Paroles d’expertLa chronique de Richard Chassot: «Il faut sauver le Tour de France, c’est la priorité»La chronique de Richard Chassot: «Il faut sauver le Tour de France, c’est la priorité»

La chronique de Richard Chassot

Chaque semaine, un sportif nous livre sa vision de son sport et l’analyse de sa semaine. Richard Chassot,...

  02.04.2020 19:00
Premium

événement virtuelCoronavirus – E-Sport: un Tour de Suisse virtuel à la télé, avec des pros qui pédalent chez euxCoronavirus – E-Sport: un Tour de Suisse virtuel à la télé, avec des pros qui pédalent chez eux

Coronavirus: le Tour de France, le dernier géant à résisterCoronavirus: le Tour de France, le dernier géant à résister

ReportTour de Romandie: Saint-Imier sera de la partie en 2021Tour de Romandie: Saint-Imier sera de la partie en 2021

Top