06.08.2020, 11:31

Cyclisme: Fabio Jakobsen dans un «état grave mais stable», plainte portée contre Dylan Groenewegen

chargement
Fabio Jakobsen, ici lors de sa victoire à l'occasion de la 4e étape du Tour d'Espagne 2019.

terrible chute Victime d’une violente chute mercredi lors du Tour de Pologne, l’état de santé de Fabio Jakobsen, opéré à la tête, est jugé stable. Le champion des Pays-Bas est plongé dans un coma artificiel. De son côté, Deceuninck confirme sa plainte contre Dylan Groenewegen.

L’état de santé du champion des Pays-Bas, Fabio Jakobsen, victime d’une terrible chute mercredi sur la ligne d’arrivée à Katowice (sud) de la première étape du Tour de Pologne, reste «grave» mais est «stable». L’annonce a été faite jeudi matin les médecins de l’hôpital où est soigné le Néerlandais.

Le coureur de l’équipe Deceuninck-Quick Step a subi une opération de cinq heures à la tête pendant la nuit et est toujours en soins intensifs, plongé dans un coma artificiel.

 

 

«Un scanner a été effectué et le cerveau ne semble pas avoir été endommagé… Les principales blessures se situent au niveau du visage. Heureusement, les yeux n’ont pas été touchés. Son état est grave mais stable», a déclaré Pawel Gruenpeter, directeur adjoint de l’hôpital de Sosnowiec aux médias polonais.

«Aujourd’hui, nous allons essayer de le sortir du coma», a-t-il ajouté.

Projeté par-dessus les barrières

Jakobsen, 23 ans, a lourdement chuté peu avant peu avant la ligne de la première étape du tour de Pologne mercredi. Le Néerlandais a été tassé par son compatriote Dylan Groenewegen dans un sprint à pleine vitesse, en faux-plat descendant, et a été projeté par-dessus les barrières.

Alors que les médecins ont un temps craint pour sa vie, ils ont finalement réussi à le stabiliser mercredi en fin de soirée.

Après avoir vu l’accident, nous avons craint le pire.
Czeslaw Lang, organisateur de la course

Jeudi matin, l’organisateur de la course, Czeslaw Lang, s’est déclaré «quelque peu soulagé» après avoir parlé aux médecins.

«Après avoir vu l’accident, nous avons craint le pire, mais maintenant nous savons que la situation est grave mais stabilisée», a-t-il ajouté.

Un sprint en descente «idiot»

Si Groenewegen est désigné généralement comme le premier responsable de l’accident – il a été disqualifié et la commission disciplinaire de l’Union cycliste internationale (UCI) doit être saisie de son cas – l’organisateur de la course a aussi été pointé du doigt pour le choix d’une arrivée en faux-plat descendant, ainsi que pour le type de barrières utilisé.

«Chaque année, le même sprint en descente idiot au Tour de Pologne», a réagi notamment l’Allemand Simon Geschke. «Chaque année, je me demande pourquoi l’organisation pense que c’est une bonne idée. Les sprints massifs sont assez dangereux, on n’a pas besoin d’une descente à 80 km/h!»

La chute de Jakobsen est intervenue un an jour pour jour après la mort de l’espoir belge Bjorg Lambrecht (22 ans), décédé après avoir chuté et heurté une structure en béton sur ce même Tour de Pologne.

A lire aussi : Cyclisme: Bjorg Lambrecht, espoir belge de 22 ans, est décédé après une chute sur le Tour de Pologne (05.08.2019)

D’autres blessés

Cette chute massive a envoyé mercredi plusieurs autres coureurs à l’hôpital. Parmi eux, deux Français, Marc Sarreau, qui souffre d’un gros traumatisme d’une épaule et de ruptures ligamentaires multiples, selon son équipe Groupama-FDJ, et Damien Touzé (Cofidis), opéré d’une triple fracture à un index.

L’Espagnol Eduard Prades, pour sa part, a été hospitalisé pour une vertèbre (C6) fracturée, après avoir été heurté par des barrières qui ont volé sur la chaussée. Son équipe Movistar a annoncé son rapatriement dans la journée à Pampelune (Espagne).

La deuxième étape du Tour de Pologne est prévue ce jeudi entre Opole et Zabrze(151 km).

Deceuninck confirme sa plainte contre Groenewegen

Le manager de l'équipe Deceuninck Patrick Lefevere a confirmé jeudi qu'il portera plainte contre le Néerlandais Dylan Groenewegen qui a provoqué la grave chute de son compatriote Fabio Jakobsen mercredi lors de la 1re étape du Tour de Pologne.

 

 

"Ils devraient le jeter en prison", avait déclaré Lefevere après le sprint d'arrivée, où Jakobsen a été projeté lourdement au-delà des barrières de protection, après un mouvement de Dylan Groenewegen.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

dans le rétroCyclisme: le 31 juillet 1996, Pascal Richard devient champion olympiqueCyclisme: le 31 juillet 1996, Pascal Richard devient champion olympique

calendrierCyclisme: 35 courses WorldTour dont le Romandie et le Tour de Suisse en 2021Cyclisme: 35 courses WorldTour dont le Romandie et le Tour de Suisse en 2021

Top