27.02.2019, 00:01

Aux Mondiaux avec les Jeux en ligne de mire

chargement
Les championnats du monde débutent ce mercredi.
Par ats

CYCLISME SUR PISTE Les Suisses se montrent sereins en Pologne.

Pour l’équipe de Suisse passablement rajeunie, les championnats du monde qui débutent ce mercredi à Pruszkuow doivent principalement servir d’autres desseins. En Pologne, il s’agira surtout de prendre position au sein de la meute dans la perspective des JO 2020 à Tokyo.

L’équipe de poursuite sera d’emblée sous le feu des projecteurs. Le quatuor formé Claudio Imhof, Stefan Bissegger, Frank Pasche et Cyrille Thièry a laissé une dernière bonne impression, battant en janvier de 1’’7 le record de Suisse qui lui avait permis de remporter la médaille d’argent aux Européens de Glasgow l’été passé.

«Les nations de pointe se présenteront toutes avec leurs meilleurs cyclistes, ce qui n’est pas toujours le cas en Coupe du monde», rappelle l’entraîneur national Daniel Gisiger.

Seuls les huit premiers pays au classement en 2020 pourront participer aux JO; la Suisse est actuellement huitième. «Notre but est de garder à distance les équipes derrière nous, comme l’Allemagne, la France ou la Belgique», poursuit Gisiger.

Cadre rajeuni

Le cadre helvétique a été sensiblement rajeuni pour ces Mondiaux, avec six des dix coureurs en lice ayant moins de 23 ans. Ainsi, à côté de Tristan Marguet (31 ans) et Théry Schir (26), on découvrira notamment Robin Froidevaux (20) et Nico Selenati (22).

Claudio Imhof (28 ans) est le dernier Helvète médaillé dans des Mondiaux, en 2016 sur le scratch. Or, il retrouvera en Pologne une piste qu’il apprécie... 

ATS

Top