Los Angeles Clippers: Sterling contre-attaque, Ballmer se profile

chargement

NBA Le feuilleton se poursuit autour du club des Los Angeles Clippers, dans la tourmente, depuis que des enregistrements racistes de son propriétaire, Donald Sterling, ont été rendus publics. Ce dernier menace d'attaquer la NBA en justice, alors que Steve Ballmer, ancien patron de Microsoft, veut racheter le club pour 1,8 milliard de francs.

  30.05.2014, 10:01
Steve Ballmer, à gauche, offre 2 milliards de dollars pour racheter les Clippers. La femme de Sterling lui aurait donné son accord.

Le propriétaire des Los Angeles Clippers, Donald Sterling, a menacé d'attaquer en justice la NBA alors que l'ancien patron de Microsoft Steve Ballmer serait parvenu à un accord pour racheter l'équipe pour deux milliards de dollars.

A cinq jours de la réunion du comité directeur de la NBA à New York où doit être décidé l'avenir des Clippers, Sterling est passé à l'attaque. "La procédure de la NBA repose uniquement sur un enregistrement illégal qui, selon la loi californienne, ne peut être utilisé", a expliqué son avocat.

L'affaire Sterling a en effet débuté lorsque le site d'informations people TMZ a diffusé l'enregistrement clandestin d'une conversation entre le milliardaire de 80 ans et sa jeune assistante, dont il était amoureux. Il lui reprochait d'avoir publié sur les réseaux sociaux une photo la montrant aux côtés de Magic Johnson et "de s'afficher avec des noirs".

Devant la vague d'indignation provoquée par ces propos, la NBA avait aussitôt suspendu Sterling à vie, lui avait infligé une amende de 2,5 millions de dollars et avait recommandé la vente forcée des Clippers, mesure qui doit recevoir, selon le réglement interne de la NBA, l'aval des autres propriétaires d'équipes.

"Ce sont des sanctions draconiennes qui excédent de loin celles prises dans aucun autre sport professionnel. Et sur quoi reposent-elles? Un enregistrement illégal", a insisté l'avocat de Sterling.

Dans le même temps, les négociations pour la vente des Clippers se sont accélérées jeudi. L'épouse de Donald Sterling qui affirme avoir reçu de son mari mandat pour vendre l'équipe aurait trouvé une accord avec Steve Ballmer.

Selon le Los Angeles Times, l'ancien grand patron de Microsoft, en poste de 2000 à 2014 et dont la fortune personnelle se monte à 20 milliards de dollars, aurait mis sur la table 2 milliards de dollars (1,8 milliard de francs).


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

VAINQUEURSBasketball – Coupe de Suisse: deuxième trophée de la saison pour GenèveBasketball – Coupe de Suisse: deuxième trophée de la saison pour Genève

BasketballCoupe de Suisse: pas d’exploit pour Gloria Loosa et GenèveCoupe de Suisse: pas d’exploit pour Gloria Loosa et Genève

BasketballBasketball: la Neuchâteloise Gloria Loosa devra franchir la montagne Elfic FribourgBasketball: la Neuchâteloise Gloria Loosa devra franchir la montagne Elfic Fribourg

SB LeagueBasketball: victoire de prestige d’Union Neuchâtel contre les Lions de GenèveBasketball: victoire de prestige d’Union Neuchâtel contre les Lions de Genève

SB LeagueBasketball: Union Neuchâtel ne s’est pas rassuré face à MontheyBasketball: Union Neuchâtel ne s’est pas rassuré face à Monthey

Top