Voile: deux Neuchâtelois en quête du «mur du son nautique»

chargement

Nautisme Deux Neuchâtelois d’adoption sont engagés au sein du projet SP80. Ce dernier, né à l’EPFL, a pour objectif de battre le record du monde de vitesse à la voile. Le duo nous raconte l’envers du décor de cette aventure née autour de passionnés de sports nautiques.

 04.05.2021, 18:06
Lecture: 5min
Premium
Benjamin Bonnal et Georges-Henri Gaillard (de g. à d.) participent à l'aventure SP80.

Quatre caractères pour un seul objectif. Le projet dénommé SP80, lancé par trois étudiants de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), tentera, durant l’été 2022, de dépasser les 80 nœuds nautiques, soit 150 kilomètres par heure, par la simple force du vent. Du jamais vu. Le record du monde de vitesse à la voile actuel est détenu par Paul...

À lire aussi...

VoileVoile: le Bol d’Or du lac de Neuchâtel annuléVoile: le Bol d’Or du lac de Neuchâtel annulé

Top