Vendée Globe: de la barre du voilier à la perche à selfie

chargement

Voile Entre interviews et obligations audiovisuelles, les marins du Vendée Globe sont plus que jamais connectés. S’ils ne jouent pas le jeu, les skippers peuvent être pénalisés. Alain Roura témoigne.

 26.01.2021, 19:00
Lecture: 7min
Premium
Alan Roura n'est pas le plus connecté des marins, mais il se plie aux obligations médiatiques sans trop se forcer.

«Alan est disponible demain après-midi. Il vous appellera à 15 h, c’est bon pour vous?» Mercredi, 15h01, appel entrant d’un numéro à 12 chiffres. A l’autre bout du fil et du monde, la voix enjouée d’Alan Roura perce le bourdonnement maritime. «On m’a dit 15h. Et 15h, c’est 15 h, même en mer!» En plus d’être ponctuels, les marins engagés sur le Vendée Globe sont étonnamment accessibles.

Quelques e-mails échangés avec l’attaché de presse du skipper...

À lire aussi...

CompétitionVoile – Vendée Globe: Alan Roura a réparé "La Fabrique"Voile – Vendée Globe: Alan Roura a réparé "La Fabrique"

Alan Roura a réparé "La Fabrique"

Le skipper suisse est confronté à un souci sur son voilier: une fuite d’huile l’empêche de fonctionner correctement....

  26.12.2020 22:30

CompétitionVoile – Vendée Globe: Alan Roura franchit l’équateur après 12 jours de courseVoile – Vendée Globe: Alan Roura franchit l’équateur après 12 jours de course

Top