05.12.2018, 06:38

Parkour: un saut périlleux vers la liberté

Premium
chargement
Les membres chaux-de-fonniers d’Iris se retrouvent dans leur parkour park ou à l’extérieur pour pratiquer leur sport.

Sport extrême A la fois discipline sportive, mode de vie et sous-culture urbaine, le parkour séduit plus de cent jeunes du canton de Neuchâtel. Coup de projecteur au sein d’Iris, la principale association de la région.

Réaliser un saut périlleux, à plus de dix mètres de hauteur, entre les toits de deux immeubles de la Métropole horlogère. La prouesse signée Max Renaud a créé un joli petit buzz sur les réseaux sociaux en septembre dernier.

Le Chaux-de-Fonnier est l’un des nombreux adeptes neuchâtelois du parkour, cette discipline sportive sortie de l’ombre depuis le...

À lire aussi...

ChroniqueJoanna Ryter: «Je vais installer une piscine pour enfant dans mon garage pour nager»Joanna Ryter: «Je vais installer une piscine pour enfant dans mon garage pour nager»

FlashbackCoronavirus: Jeux olympiques, Euro et Mondiaux de hockey ont-ils déjà été annulés par le passé?Coronavirus: Jeux olympiques, Euro et Mondiaux de hockey ont-ils déjà été annulés par le passé?

EpidémieNeuchâtel: la manche de la Coupe du monde de course d’orientation reportée à 2021Neuchâtel: la manche de la Coupe du monde de course d’orientation reportée à 2021

OLYMPISMELa flamme olympique arrive au Japon en catiminiLa flamme olympique arrive au Japon en catimini

Sport-santéDans le canton de Neuchâtel, les cardiaques mettent du cœur à l’ouvrageDans le canton de Neuchâtel, les cardiaques mettent du cœur à l’ouvrage

Top