25.06.2018, 16:44

Sprunger, Atcho et Wilson en vedette au Resisprint de La Chaux-de-Fonds

chargement
Lea Sprunger sera de retour ce dimanche à la Charrière.

Athlétisme La 39e édition du Resisprint verra concourir Lea Sprunger, Sarah Atcho et Alex Wilson ce dimanche au stade de la Charrière, à La Chaux-de-Fonds.

La crème du sprint suisse sera une nouvelle fois épiée de près dimanche à La Chaux-de-Fonds pour la 39e édition du Resisprint. Avec comme têtes d'affiche, Lea Sprunger, Sarah Atcho et Alex Wilson.

"Le meeting s'annonce prometteur, notamment pour les sprinters suisses", s'est réjoui René Jacot, l'emblématique organisateur du meeting, lundi devant la presse à La Chaux-de-Fonds. Il a notamment dit s'attendre à de nouvelles prouesses de Lea Sprunger, qui avait battu l'an dernier à la Charrière le vieux record de Suisse d'Anita Proti sur 400 m (51''09).

"Le Resisprint a servi de rampe de lancement dans la carrière de Lea, et elle n'oublie pas de revenir dans les endroits où elle a brillé", a-t-il relevé à propos de la Vaudoise, qui s'alignera à nouveau sur 400 m plat, avant de revenir sur le 400 m haies, quatre jours plus tard à Athletissima.

A La Chaux-de-Fonds, la Nyonnaise sera opposée à une redoutable adversaire en la personne de la Botswanaise Armantle Montsho, qui bénéficie d'un record personnel en 49''33. "Cela sera un bon 'tracteur' pour Lea. Elle peut s'en servir pour essayer de battre son record de Suisse", a noté René Jacot.

Nouveau record pour Wilson ?

Il en sera de même pour Alex Wilson. Le Bâlois vient de battre deux fois son record national du 200 m, à Bâle puis Berne, pour le porter à 20''26. Et il se verrait bien remettre ça dimanche à La Chaux-de-Fonds. "Il veut notamment profiter de notre merveilleuse courbe sur le 200 m, qui permet aux sprinters de ressentir les mêmes sensations dans le virage qu'en ligne droite", a expliqué René Jacot.

Outre cette fameuse courbe, dans laquelle les sprinters ne sont pas déportés comme sur d'autres pistes, l'altitude (1000 m) et la météo (qui s'annonce idéale pour dimanche) seront propices aux chronos dans la vénérable Charrière.

Sarah Atcho souhaite aussi profiter de ces conditions idéales. La Vaudoise aura notamment des ambitions sur 200 m, où elle espère faire tomber son record personnel, établi début juin à Genève (22''85). "L'objectif est surtout de sécuriser ma place dans le top 12 européen, afin d'accéder directement aux demi-finales aux championnats d'Europe de Berlin", a expliqué la sprinteuse de 23 ans.

Kariem Hussein absent

Egalement présente lundi devant la presse à La Chaux-de-Fonds, Sarah Atcho était accompagnée de son entraîneur Laurent Meuwly. Celui-ci en a profité pour confirmer l'absence de Kariem Hussein, qui avait déjà annoncé la veille son forfait pour Athletissima.

"Kariem souffre toujours d'une inflammation du nerf sciatique. Il suit un entraînement alternatif, et il n'est pas encore question de disputer des courses. On espère qu'il sera en mesure de le faire avant Berlin, où il ne s'alignera que s'il est compétitif", a expliqué le coach fribourgeois.

Outre les Suisses, les spectateurs du Resisprint auront droit à quelques athlètes internationaux de premier plan dimanche. Cela sera notamment le cas du Dominicain Luguelin Santos, vice-champion olympique en 2012 sur 400 m. Parmi les autres attractions, il faudra surveiller Xie Zhenye qui, en 9''97, a brièvement détenu le record de Chine du 100 m ce printemps. Attention aussi, au triple saut, à l'espoir cubain Andy Diaz (22 ans), "un génie" selon René Jacot.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Lea Sprunger manque  le coche à GenèveLea Sprunger manque  le coche à Genève

En pisteLea Sprunger sera présente au Résisprint, pas forcément Kariem HusseinLea Sprunger sera présente au Résisprint, pas forcément Kariem Hussein

Top