07.01.2019, 19:00

La Neuchâteloise Marianne Fatton est championne de Suisse en élite

chargement
La Neuchâteloise Marianne Fatton sur la plus haute marche du podium ce week-end à Rothwald (VS). A droite, sa dauphine, Jennifer Fiechter (Leysin/VD). A gauche, la médaillée de bronze Déborah Chiarello (Guttet-Feschel/VS).

Ski-alpinisme Pour sa toute première compétition dans l’élite, Marianne Fatton a décroché le titre national de ski-alpinisme en individuel. Ce week-end, elle a surpris tout le monde, à commencer par elle-même. Récit de trois montées et deux descentes.

«C’était la première course de la saison, j’avais envie de bien la réussir. Mais je n’avais jamais imaginé que je parviendrais à la gagner!» C’est de son appartement d’Ovronnaz (VS), loué pour la saison, que la Neuchâteloise Marianne Fatton nous raconte son week-end. Elle est encore émue et presque étonnée, lorsqu’elle évoque sa victoire.

A 22 ans, elle vient de remporter le titre national de ski-alpinisme en individuel, décerné lors de la Rothwald Race. Si elle est habituée aux podiums (médaille d’argent et de bronze aux championnats d’Europe espoirs l’hiver dernier, victoire dans la petite Patrouille des glaciers), c’est en général avec les plus jeunes.

Samedi, sur les pentes de la région du Simplon, c’est dans la «course des grandes» que Marianne Fatton s’est imposée. Il s’agit de la catégorie dames élite, la plus exigeante.

La course? Trois montées et deux descentes pour un dénivelé total de 1300 mètres. Sur la ligne de départ, Marianne Fatton porte le numéro 45. Elle ne sera jamais ni lâchée, ni secondée. «Au début, je me suis dit qu’il fallait que je reste dans les traces de Jennifer Fiechter, de Leysin, qui est vraiment une ‘pointure’ dans cette catégorie.» La Neuchâteloise de Dombresson suit son plan à la lettre lors de la première montée. Pas de problème.

La deuxième montée qui change tout

Les deux femmes amorcent la descente ensemble. Marianne Fatton reste derrière, sereine. Arrive la deuxième montée. Là, après quelques minutes d’ascension, la jeune fille se dit qu’il y a «quelque chose à faire».

Elle se sent en bonne forme et envisage de dépasser sa concurrente vaudoise, de quatre ans son aînée. Elle sent que l’exploit est possible. Elle accélère. Pari tenu. Pari réussi. Juste avant le haut de cette deuxième montée, Marianne Fatton prend la tête de la course. Elle creuse légèrement l’écart pendant la descente et entame la troisième et dernière montée avec l’espoir de tenir bon.

«Cette dernière montée était épouvantable. Je sentais Jennifer revenir, j’étais vraiment très tendue… Il a fallu que je cherche des forces tout au fond de moi pour conserver mon avance. Du coup, j’étais très fière d’avoir tenu et de franchir la ligne d’arrivée en première position.»

Marianne Fatton ce week-end dans le brouillard de la région du Simplon. Photo CAS/Maxime Schmid

Championnats du monde en vue

Une heure vingt-huit minutes et douze secondes: c’est le temps qu’il aura fallu à la Neuchâteloise pour conquérir le titre national. Lâchée en milieu de course, la Vaudoise Jennifer Fiechter n’a jamais réussi à revenir sur Marianne Fatton. Elle arrive deuxième à 1’20’’.

«Ce titre national va m’aider pour être sélectionnée aux championnats du monde de ski-alpinisme qui se dérouleront à Villars-sur-Ollon (VD) du 9 au 16 mars prochain. C’est vraiment un grand honneur d’être championne de Suisse.»

Autre Neuchâteloise du Val-de-Ruz engagée sur ce parcours, Florence Buchs est arrivée treizième du classement général, mais elle appartient encore à la catégorie espoirs.

Enfin, pour clore le week-end, Marianne Fatton a remporté dimanche une autre médaille, d’argent cette fois-ci, lors de la course sprint. Dans cette dernière épreuve disputée au Simplon, Florence Buchs a pris la sixième place. C’est une Valaisanne, Déborah Chiarello, qui s’est imposée.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ChroniqueOn croque avec… la championne de ski alpinisme Marianne FattonOn croque avec… la championne de ski alpinisme Marianne Fatton

ExploitL'équipe de Marianne Fatton et Florence Buchs arrive première de la petite Patrouille des glaciersL'équipe de Marianne Fatton et Florence Buchs arrive première de la petite Patrouille des glaciers

Top