29.12.2017, 15:15

Quand les athlètes de la région brillent aux Jeux Olympiques

chargement
Olivia Nobs, Michel Poffet, Etienne Dagon, Didier Cuche, Magali Di Marco et Sarah Forster se sont tous distingués.

Olympisme L'Arc jurassien est un terreau fertile en athlètes olympiques. La preuve en 11 olympiades et autant de performances.

Au total, 484 Suisses ont écrit leur nom dans les pages du grand livre olympique. Du gymnaste neuchâtelois Louis Zutter en 1896 à la hockeyeuse jurassienne Sarah Forster il y a deux ans, les athlètes de l'Arc jurassien n'ont jamais été en reste. Morceaux choisis.

>> A lire aussi: Le Neuchâtelois Louis Zutter, premier champion olympique suisse

>> A lire aussi: L'épopée olympique de Max Abegglen, à l'origine du nom du club Xamax

Sotchi 2014

La Jurassienne Sarah Forster prend une part prépondérante dans le parcours de l’équipe de Suisse féminine de hockey sur glace, médaillée de bronze.

Photo: Keystone

Londres 2012

Le jour de gloire pour Steve Guerdat et Nino des Buissonnets, souverains sur le parcours olympique de saut d’obstacles. En 2008 à Pékin, il décroche le bronze avec l’équipe de Suisse.

Photo: Keystone

Vancouver 2010

La snowboardeuse chaux-de-fonnière Olivia Nobs clôt magnifiquement sa carrière avec le bronze en boardercross.

Photo: Keystone

Sydney 2000

Magali Messmer (aujourd’hui Di Marco), née Chopard à La Chaux-de-Fonds, se classe 3e du triathlon olympique remporté par sa compatriote Brigitte MacMahon (ici à droite).

Photo: Keystone

Nagano 1998

Didier Cuche remporte l’argent du super-G à la première de ses quatre participations olympiques. Un minimum pour l’immense champion des Bugnenets, cinq fois vainqueur sur la Streif de Kitzbühel.

Photo: Keystone

Los Angeles 1984

Le Biennois Etienne Dagon remporte le bronze sur le 200m brasse, la seule médaille olympique jamais remportée par la natation suisse.

Photo: Keystone

Montréal 1976

L’escrimeur chaux-de-fonnier Michel Poffet a 19 ans lorsqu’il gagne la médaille de bronze au concours à l’épée par équipe.

Archives: L'Impartial

Mexico 1968

On le connaît comme un des dirigeants les plus influents du CIO. Mais avant cela, le Neuchâtelois Denis Oswald a pris part, comme rameur, à trois JO, en 1968, 72 et 76. C’est de Mexico, en 1968, qu’il ramène le bronze du quatre avec barreur.

Archives: L'Express

Tokyo 1964

Pour la première fois, le judo est sport olympique. Cela fait le bonheur du Delémontain Eric Hänni, médaille d’argent en moins de 68 kg. Plus de 25 000 personnes l’accueillent à son retour dans le Jura.

Photo: Keystone

Saint-Moritz 1948

58 ans avant Stéphane Lambiel, un autre Suisse devient vice-champion olympique de patinage artistique: le Neuchâtelois Hans Gerschwiler, champion du monde et d’Europe en 1947.

Anvers 1920

Poids plume, le Chaux-de-Fonnier Eugène Ryther est un costaud: médaille de bronze en haltérophilie.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

OlympismeLe Neuchâtelois Louis Zutter, premier champion olympique suisseLe Neuchâtelois Louis Zutter, premier champion olympique suisse

FootballL'épopée olympique de Max Abegglen, à l'origine du nom du club XamaxL'épopée olympique de Max Abegglen, à l'origine du nom du club Xamax

Top