22.07.2019, 18:31

Mondiaux d’escrime de Budapest: les Suisses en bronze

chargement
Max Heinzer a remporté sa sixième médaille par équipe.

Médaillés Aux Mondiaux d’escrime de Budapest, le quatuor helvétique a remporté la médaille de bronze. Cette troisième place pourrait s’avérer décisive pour les Jeux de Tokyo: les points acquis durant ces Mondiaux comptent double durant la phase qualificative.

Tenante du titre, l’équipe de Suisse à l’épée s’est parée de bronze dans les Mondiaux 2019 de Budapest. Max Heinzer, Benjamin Steffen, Michele Niggeler et le remplaçant valaisan Lucas Malcotti ont dominé la Chine 45-35 dans le match pour la 3e place.

Nettement battu (45-27) par la France en demi-finale, le quatuor helvétique a donc parfaitement su se ressaisir pour arracher une cinquième médaille mondiale consécutive dans cette épreuve. La Suisse a en outre marqué de précieux points dans l’optique de la qualification pour les JO de Tokyo.

L’équipe helvétique, qui avait entamé la journée de lundi en s’imposant 45-34 contre Israël en quart de finale, a souffert avant de prendre la mesure de la Chine. Menée 23-24 après le sixième des neuf assauts de cette «petite» finale, elle a forcé la décision grâce à un remarquable Benjamin Steffen (bilan de +5 dans ce match).

Le Bâlois, 4e de l’épreuve individuelle des JO 2016, a ainsi survolé les débats face à Wang Zijie (9-3) pour permettre à la Suisse de prendre cinq longueurs d’avance après le septième duel. Michele Niggeler (8-6 face à Dong Chao) et Max Heinzer (5-2 face à Lan Minghao) ont ensuite enfoncé le clou.

Une 6e médaille pour Heinzer et Steffen

Max Heinzer avait tenu un rôle majeur face à Israël, faisant passer le score de 14-13 à 25-17 en malmenant Daniel Lis. Toujours en quête d’une première médaille mondiale en individuel, le Schwytzois en affiche désormais six par équipe à son tableau de chasse (une d’or en 2018, une d’argent en 2017 et quatre de bronze en 2011, 2014, 2015 et donc 2019). Tout comme son compère Benjamin Steffen.

Cette 3e place pourrait s’avérer décisive dans l’optique des Jeux de Tokyo: les points acquis durant ces Mondiaux comptent double durant la phase qualificative. Les quatre premières équipes du classement mondial plus les meilleures viennent-ensuite par continent décrocheront leur ticket pour le Japon et s’assureront en même temps trois places pour le concours individuel.

et Steffen Max Heinzer avait tenu un rôle majeur face à Israël, faisant passer le score de 14-13 à 25-17 en malmenant Daniel Lis. Toujours en quête d’une première médaille mondiale en individuel, le Schwytzois en affiche désormais six par équipe à son tableau de chasse (une d’or en 2018, une d’argent en 2017 et quatre de bronze en 2011, 2014, 2015 et donc 2019). Tout comme son compère Benjamin Steffen.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

EscrimeEscrime - Mondiaux de Budapest: les épéistes suisses en demi-finalesEscrime - Mondiaux de Budapest: les épéistes suisses en demi-finales

DéceptionEscrime - Mondiaux de Budapest: Heinzer et Steffen, les meilleurs épéistes suisses, sortis en 16es de finaleEscrime - Mondiaux de Budapest: Heinzer et Steffen, les meilleurs épéistes suisses, sortis en 16es de finale

Top