03.08.2015, 08:58

Le relais féminin veut établir un record à Athletissima

chargement
Par OLIVIER PETITJEAN

Athletissima demain à Lausanne marquera une étape importante du projet visant à monter un relais 4 x 100 m féminin suisse de haut niveau, suivant l'exemple masculin. Mujinga Kambundji, Jacqueline Gasser, Clélia Reuse et Léa Sprunger s'attaqueront au record national qui date de... 1979.

Cela fait des décennies que la Suisse n'a plus eu de relais féminin réellement compétitif, une lacune qui doit être comblée dans la perspective des championnats d'Europe 2014 à Zurich. L'entraîneur fribourgeois Laurent Meuwly a été chargé par Swiss-Athletics de bâtir une équipe, et les premiers résultats montrent que celle-ci pourrait jouer un rôle intéressant plus vite que prévu.

Il y a dix jours à Izmir, le quatuor helvétique courait en 44''50, à 19 centièmes du record national établi il y a 32 ans par Vroni Werthmüller, Brigitte Wehrli, Isabella Keller et Isabelle Keller-Lusti (44''31). Si elles répètent ce niveau de performance, les Suissesses peuvent se qualifier pour les championnats d'Europe dès l'an prochain à Helsinki, et y viser une finale.

Face à Merlene Ottey

Les minima pour les Mondiaux de Daegu à fin août sont eux fixés à 44''00, un temps pas inabordable non plus à terme une fois que les automatismes seront rodés et que les sprinteuses auront pris de la bouteille. Car l'équipe est encore très jeune, avec une moyenne d'âge d'à peine 21 ans.

«A 22 ans, Clélia Reuse est la plus âgée des quatre», relève Meuwly, qui peut construire sur le long terme et aligner son relais également chez les M23 pour faciliter la transition. «A Izmir, le passage de témoin entre Jacqueline Gasser et Clélia était raté, ça nous laisse une marge de progression», observe le coach.

A Lausanne, l'équipe est prête à prendre des risques dans les transmissions pour aller «chercher un chrono». Elle aura face à elle trois formations d'un standing comparable, l'Eire, la Lituanie et la Slovénie de la resplendissante quinquagénaire Merlene Ottey.

Swiss-Athletics est consciente que les relais sont des projets hautement fédérateurs et à fort potentiel d'identification. Au Weltklasse de Zurich l'été dernier, le record de Suisse du 4 x 100 m masculin avait fait se lever la foule. Les dames ont d'autant plus un rôle à jouer que la densité de performances n'est pas aussi élevée que chez les hommes.

Le projet est à forte coloration romande, avec, en plus de Léa Sprunger et Clélia Reuse, la Vaudoise Marisa Lavanchy comme remplaçante. Les rassemblements de l'équipe ont pour l'instant lieu une fois par mois à Berne.

Coup double pour Arrieta

Valentine Arrieta frappe à la porte de ce relais. En raison de ses excellentes performances depuis le début de la saison, la Boudrysane a été invitée à prendre part au 4 x 100 m au sein de l'équipe de Suisse M23 à Athlétissima. La sociétaire du CEP Cortaillod participera également au 100 m haies lors de la réunion lausannoise. / si-réd


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

CORONAVIRUSLe sport suisse est également mis en quarantaineLe sport suisse est également mis en quarantaine


BADMINTONDernière ligne droite pour le BCC La Chaux-de-FondsDernière ligne droite pour le BCC La Chaux-de-Fonds

Dernière ligne droite pour le BCC

Le BCC La Chaux-de-Fonds dispute ses deux derniers matches de la saison régulière ce week-end. Avec son destin en main...

  28.02.2020 15:00

ChroniqueDenis Oswald explique pourquoi les JOJ 2020 à Lausanne ont été si positifsDenis Oswald explique pourquoi les JOJ 2020 à Lausanne ont été si positifs

MultisportsInscriptions au RNA 2020 ouvertes dès le 1er marsInscriptions au RNA 2020 ouvertes dès le 1er mars

Top