05.11.2019, 11:28

L'entraîneur neuchâtelois Franco Pisino honoré

chargement
Franco Pisino a reçu son prix à Macolin.

Distinction Franco Pisino, entraîneur national de karaté et préparateur physique reconnu, a été honoré lundi soir à Macolin lors de la cérémonie de "Swiss Olympic Coach Awards" récompensant les meilleurs entraîneurs de l'année 2019. Le Neuchâtelois a été récompensé pour son travail au sein de la relève du karaté suisse.

Lundi soir à Macolin, lors du « Swiss Olympic Coach Awards », l’association faîtière du sport suisse a honoré plusieurs entraîneurs cette année, dont le Neuchâtelois Franco Pisino, dans la catégorie entraîneur de la relève des sportifs individuels.

En tant qu’entraîneur d’élite et national, Franco Pisino a contribué de manière déterminante au succès des karatékas de la relève suisse lors des championnats d'Europe M21 de 2019. Nina Radjenovic (-61 kg) et Maya Schaerer (-55 kg) ont chacune décroché la médaille de bronze lors de ce championnat. Pauline Bonjour (+ 68 kg) s'est classée au cinquième rang.

Franco Pisino s’implique depuis plusieurs années au sein de son club de karaté à Neuchâtel (le Neuchâtel Karaté Do). Il s’est aussi occupée de la préparation physique de plusieurs sportifs individuels et d’équipes, dont Union Neuchâtel et Neuchâtel Xamax. 

Pour sa part, Ernst Strähl a reçu le «Swiss Olympic Lifetime Award» pour ses mérites multiples, notamment dans la formation des entraîneurs suisses. Il a aussi été le bras droit et responsable du sport pour deux conseillers fédéraux, soit Adolf Ogi et Samuel Schmid.
Jürgen Fleischmann (handball) a été distingué pour la formation de la relève dans les sports collectifs.
 

COMMUNIQUÉ

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

KaratéPauline Bonjour, Franco Pisino et l’équipe de Suisse renoncent aux Mondiaux juniorsPauline Bonjour, Franco Pisino et l’équipe de Suisse renoncent aux Mondiaux juniors

FrayeurA Santiago du Chili, les jeunes karatékas suisses pris au piège des émeutesA Santiago du Chili, les jeunes karatékas suisses pris au piège des émeutes

Top