Emmanuel Seke, l’Hercule neuchâtelois

chargement

Grand portrait Semi-professionnel en strongman, le Loclois croit au potentiel de cette épreuve de force. Il entend bien aider sa discipline à gagner en popularité.

 13.07.2021, 19:14
Lecture: 8min
Premium
Ambitieux, Emmanuel Seke espère pouvoir passer professionnel.

«Lorsque des amis déménagent, ils aiment bien m’appeler pour porter le frigo ou le piano.» Véritable force de la nature, Emmanuel Seke ne laisse pas indifférent du haut de ses 182 centimètres et ses quelque 112 kilos. Avec sa force hors du commun, le Loclois est un champion de strongman.

Plus répandu dans les pays d’Europe de l’Est et en Amérique du Nord, ce sport représente un peu la version moderne...

À lire aussi...

EscrimeVanie Gogniat: son combat contre la dyslexie, elle le gagne de la pointe de son épéeVanie Gogniat: son combat contre la dyslexie, elle le gagne de la pointe de son épée

PortraitMilanko Puranovic: éduqué par la pratique des sports de combatMilanko Puranovic: éduqué par la pratique des sports de combat

PortraitBruno Pinheiro: après avoir connu ses premiers succès en boxe thaï, il vise l’UFCBruno Pinheiro: après avoir connu ses premiers succès en boxe thaï, il vise l’UFC

Grand portraitJiu-jitsu brésilien: Charlyne Marzo, la résilience scarifiée au poignetJiu-jitsu brésilien: Charlyne Marzo, la résilience scarifiée au poignet

PortraitGloria Loosa: l’ascension fulgurante de la nouvelle perle du basket neuchâteloisGloria Loosa: l’ascension fulgurante de la nouvelle perle du basket neuchâtelois

HaltérophilieHaltérophilie: des records nationaux pour un jeune Chaux-de-FonnierHaltérophilie: des records nationaux pour un jeune Chaux-de-Fonnier

Top