03.08.2015, 08:58

Duel de sprinters racés à la Pontaise

chargement
Par LAUSANNE, JULIÁN CERVINO

Un duel de races et surtout entre sprinters racés est proposé ce soir à la Pontaise. Le 100 m d'Athletissima (vers 21h) sera - qu'on le veuille ou non - le clou de ce meeting de la Ligue de Diamant. L'ex-recordman du monde Asafa Powell (9''72) retrouve sur sa route Christophe Lemaitre.

Le jeune Français (21 ans), premier blanc à courir aussi vite et aussi souvent sous les 10 secondes, dépassera-t-il un des maîtres de la discipline? «Si je peux le battre, pourquoi ne pas le faire», avoue le Savoyard, qui avait terminé à 7 centièmes de Powell (9''93) le 26 mai à Rome. «Mon objectif sera de rester le plus longtemps possible à son contact. Ensuite, on verra si je peux gagner.»

A côté de lui, Asafa Powell (28 ans), un brin ombrageux, toise le triple champion d'Europe de Barcelone. «Si Christophe parvient à me suivre, il battra certainement son record (réd: 9''95)», ricane le Jamaïcain. «Je ne suis pas surpris de le voir à si bon niveau. Je me suis rendu compte de son potentiel lors des Mondiaux 2009 à Berlin.»

Powell ne prétend pas, comme l'a fait Usain Bolt l'année dernière, que Christophe Lemaitre est «rentré dans l'église» des meilleurs sprinters mondiaux. «Bolt, Gay et moi évoluons peut-être dans une autre catégorie», reprend le sournois Powell. «D'autres coureurs très rapides arrivent derrière nous et il faut faire attention à cette concurrence.»

Mondiaux dans le viseur

A vrai dire, le Jamaïcain, récent vainqueur des sélections dans son pays, n'envisage pas de perdre ce soir. «Le décalage horaire, les courses de sélections et le voyage ne sont pas des excuses», insiste-t-il. «Je suis là pour courir et je veux faire de mon mieux pour gagner.» Le sprinter des Caraïbes a pris le temps de faire un voyage en hélicoptère mardi avant de se concentrer sur sa course. «J'ai adoré ce vol et je me vois bien faire pilote lors de ma retraite», rigole-t-il.

Ce soir, lorsqu'il sera dans son starting-block du couloir 4, Asafa Powell ne pensera plus à cela. Le Jamaïcain pourrait bien améliorer son meilleur temps de la saison (9''90). A côté de lui, Christophe Lemaitre (couloir 5) devra s'accrocher. Même si le jeune prodige d'Annecy ne cesse de progresser. «J'entends continuer de descendre régulièrement sous les dix secondes», déclare-t-il. «Je vais courir contre Powell à Lausanne, puis contre Bolt sur 200 m à Paris dans huit jours, on verra ensuite vraiment ce que je vaux.»

Avec une marque de 20''16 sur le demi-tour de piste, Lemaitre ne s'en tire pas mal non plus sur cette distance. Il retrouvera ensuite Bolt le 27 juillet sur 100 m à Monaco. Dans son viseur, et ceux des autres sprinters, Daegu et ses Mondiaux pointent presque à l'horizon (27 août-4 septembre). «Si ça passe mal ces prochains jours, il faudra se poser des questions», pointe-t-il. «Pour l'instant, il est important de rester devant les autres coureurs.»

Nouvelle donne

En perspective du rendez-vous mondial, la donne a un peu changé depuis la blessure et le forfait de Tyson Gay, l'homme le plus rapide de la saison (9''79). «J'ai été surpris d'apprendre qu'il serait absent à Daegu», avoue Christophe Lemaitre. «C'est dommage qu'il ne soit pas là, les duels auraient été encore plus beaux. Si je remportais une médaille, elle aurait peut-être moins de valeur.»

Le Français rêve même de titre mondial. «Pourquoi pas, j'y pense», confie-t-il. «Pour le moment, je veux visualiser mon niveau pour me rendre compte des progrès accomplis depuis le début de saison.» De là à battre Powell ce soir, il y a une sacrée foulée. Mais le duel entre ces deux hommes promet.

Un record et on n'en parle plus

Lisa Urech semble mûre pour effacer enfin le record national du 100 m haies de Julie Baumann, vieux de vingt ans. La Bernoise sera le principal espoir suisse ce soir à Athletissima à Lausanne, dans une course où elle côtoiera les meilleures mondiales. «J'aimerais bien battre une fois ce record de Suisse, pour qu'on ne m'en parle plus!», a lâché l'athlète de Langnau. L'an passé, en 12''81, elle s'était approchée une première fois de ces «fameux» 12''76 de Baumann.

Cette saison, elle en est à 12''84, réussis à Rome il y a un mois, en Ligue de diamant déjà (4e). Elle commence à afficher une régularité sous les 13'' qui la prédestine à réussir un saut de performance quand tous les éléments seront réunis.

Peut-être ce soir à Lausanne? Urech sera outsider et héritera d'un couloir extérieur, moins favorable en principe que les lignes au centre de la piste. Elle ne s'en formalise pas: «J'aurai moins de pression car mes rivales ne se situeront que d'un seul côté. Je pourrai ainsi mieux me concentrer sur ma course.»

Numéro 3 en Europe cette saison (tous âges confondus), Lisa Urech peut marquer les esprits avant les Européens M23 dans quinze jours à Ostrava, dont elle sera la favorite. Elle a inscrit cette échéance en lettres rouges dans son agenda, avant même les Mondiaux de Daegu à fin août. «Je procède pas à pas», dit-elle.

Sans faire de vagues, l'Emmentaloise, septième des championnats d'Europe 2010 à Barcelone, va son chemin. «Je suis sur la bonne voie. Cela ne se voit peut-être pas, mais j'ai effectué beaucoup de musculation ces derniers temps et j'ai gagné en force et en vitesse. Si je me stabilise autour des 12''8-12''9, j'aurai une bonne base pour aller plus vite le jour J.»

A la Pontaise, Lisa Urech se mesurera à la crème de la crème, avec les Américaines Kellie Wells (numéro 1 mondiale en 12''50), Danielle Carruthers (12''37 trop ventés) et Lolo Jones, avide de revanche après son échec aux championnats des Etats-Unis le week-end dernier.

«Courir dans un tel contexte représente un grand défi, car beaucoup de regards seront rivés sur moi. Mais ça doit m'aider pour l'avenir», a relevé la championne en devenir./  si

Tour de piste

la phrase
«Je vais l'appeler.» Philipps Idowu, champion d'Europe du triple saut, parle de la reine d'Angleterre. Celle-ci doit lui remettre une distinction honorifique pour récompenser sa carrière. Mais le rendez-vous royal n'est pas encore pris. Ce soir le Britannique en découdra avec le Français Teddy Tamgho. Pour franchir enfin 18 mètres?

régionaux
Valentine Arrieta sera au départ du 100 m haies B (18h) et du 4 x 100 m dames ce soir (19h15) en compagnie d'athlètes telle Merlene Ottey, qu'elle retrouvera dimanche au Résisprint. Tiffany Langel et Perrine Truong participeront au 800 m B (18h35).

décollage
Le concours à la perche pourrait valoir de belles surprises, même si le favori Renaud Lavillenie n'est pas en grande forme. «J'espère décoller», lance le Français (5,83 m) qui n'a pas gagné d'avance face à son compatriote Romain Mesnil (5,73) et l'Allemand Malt Mohr (5,81 m).

séance
Jacky Delapierre, patron d'Athletissima, aura une réunion cet après-midi avec les autres responsables de meetings européens (Euromeetings). Buts de la séance: s'accorder sur une stratégie commune concernant les ex-dopés et découvrir d'où viennent les fuites qui ont permis aux avocats de Hind Dehiba d'étayer leur requête de 27 pages demandant la participation de cette athlète française au 1500 m ce soir. La recommandation des organisateurs de ne pas engager d'athlètes dopés deux ans après leur suspension ne devrait pas survivre à cette affaire. Dehiba aura au moins gagné ça.

haies hautes
Dayron Robles va assurer le spectacle sur 110 m haires. De retour de blessure, le champion olympique prépare au mieux les Mondiaux, où la concurrence s'annonce rude avec le retour du Chinois Liu et l'émergence de l'Américain David Oliver.. «Sur 110 m haies, le niveau est plus élevé que sur 100 m», ose le Cubain. / jce

Programme

ATHLETISSIMA - LAUSANNE

Ce soir:

18h00: 100 m dames B.

18h15: 1500 m dames M18.

18h25: 1500 m messieurs M18.

18h35: 800 m B dames.


Programme principal

17h30: disque dames.

18h40: longueur dames.

18h45: perche messieurs.

19h: javelot messieurs.

20h03: 400 m messieurs.

20h10: 3000 m steeple dames.

20h25: 110 m haies.

20h30: hauteur dames.

20h35: 800 m messieurs.

20h35: triple saut messieurs.

20h45: 100 m haies.

20h50: poids messieurs.

20h55: 400 m dames.

21h05: 100 m messieurs.

21h15: 1500 m dames.

21h25: 400 m haies messieurs.

21h35: 200 m dames.

21h42: 5000 m messieurs.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...


BADMINTONLe BC La Chaux-de-Fonds encore en course pour les play-offLe BC La Chaux-de-Fonds encore en course pour les play-off

BIATHLONUn dixième rang pour commencerUn dixième rang pour commencer

ATHLÉTISMEDeux Neuchâtelois aux «nationaux» de Saint-GallDeux Neuchâtelois aux «nationaux» de Saint-Gall

BadmintonPeut-être le tournant de la saison pour le BC La Chaux-de-FondsPeut-être le tournant de la saison pour le BC La Chaux-de-Fonds

Top