10.10.2019, 00:01

Dopage: une nouvelle méthode de détection est au point

Premium
chargement
Utilisé par certains athlètes afin d’augmenter leurs performances, le dopage sanguin (ou dopage par EPO) consiste à augmenter le nombre de globules rouges qui transportent l’oxygène dans les muscles.
Par ats

RECHERCHE Le laboratoire d’Epalinges a trouvé un moyen peu onéreux de déceler le dopage sanguin.

Le Laboratoire suisse d’analyses du dopage (LAD) à Epalinges (VD) a mis au point une nouvelle méthode de détection du dopage sanguin. Simple à mettre en œuvre et peu onéreuse, elle pourrait avoir des implications au-delà du monde du sport.

Utilisé par certains athlètes afin d’augmenter leurs performances, le dopage sanguin (ou dopage par EPO) consiste à augmenter le nombre de globules rouges qui transportent l’oxygène dans les...

À lire aussi...

AthlétismeAthlétisme – Dopage: la suspension de la Russie maintenue par l’IAAFAthlétisme – Dopage: la suspension de la Russie maintenue par l’IAAF

Revue de presseGenre, hydrogène, médecine, lutte suisse et dopage, que dit-on outre-Sarine?Genre, hydrogène, médecine, lutte suisse et dopage, que dit-on outre-Sarine?

JusticeEn Suisse, le dopage est punissable au-delà du sport de compétitionEn Suisse, le dopage est punissable au-delà du sport de compétition

«Rendez-vous»Joanna Ryter-Richard Chassot: vélo, dopage et ambitionsJoanna Ryter-Richard Chassot: vélo, dopage et ambitions

manipulationDopage: la Russie exclue des JO 2020 et 2022?Dopage: la Russie exclue des JO 2020 et 2022?

Top