20.07.2020, 13:07
Lecture: 7min

Denis Oswald, à propos des Jeux olympiques de Tokyo: «Il y a tellement d’incertitudes»

Premium
chargement
Denis Oswald est soulagé de ne pas être président du CIO actuellement.

Olympisme A 73 ans, Denis Oswald demeure l’un des membres les plus influents du Comité international olympique (CIO), dont il est redevenu membre de la commission exécutive en 2017. L’avocat neuchâtelois s’est confié à quelques jours de ce qui aurait dû être l’ouverture des JO de Tokyo. Alors qu’il était candidat à la présidence du CIO en 2013, il est presque soulagé de ne pas avoir été élu. Interview.

Denis Oswald, vous étiez président de la commission de coordination pour les JO de 2004 et de 2012. Êtes-vous content de ne pas occuper cette fonction pour Tokyo 2020?

La tâche est évidemment énorme. Il s’agit de relancer toute la machine. Les contrats doivent être renégociés. C’est un travail herculéen.

A lire aussi: La plupart des Japonais sont contre la tenue des JO en 2021 à Tokyo

On imagine qu’il vaut mieux que...

À lire aussi...

Sport hivernalTout savoir sur les randonnées en raquettes dans le canton de NeuchâtelTout savoir sur les randonnées en raquettes dans le canton de Neuchâtel

BobsleighBob à deux: top 10 et belle performance pour Yann Moulinier à InnsbruckBob à deux: top 10 et belle performance pour Yann Moulinier à Innsbruck

PandémieCovid-19: les craintes et la stupéfaction des commerçants neuchâteloisCovid-19: les craintes et la stupéfaction des commerçants neuchâtelois

NatationLe Red-Fish Neuchâtel nage au rythme du Covid-19Le Red-Fish Neuchâtel nage au rythme du Covid-19

BadmintonSabrina Jaquet ne passe pas le cap du premier tour au Yonex Thailand OpenSabrina Jaquet ne passe pas le cap du premier tour au Yonex Thailand Open

Top