08.05.2020, 18:09

Déjà 100 jours sans sport, et c’est loin d’être terminé…

Premium
chargement
Le sport se décline autrement que d’habitude depuis maintenant 100 jours.

Coronavirus La première compétition majeure à être annulée à cause du virus date du 29 janvier. Depuis, tout s’est arrêté et les perspectives de reprise sont peu nombreuses.

Cent jours à peine se sont écoulés depuis que le sport est devenu «otage» du coronavirus. Presque anecdotique lorsqu’elle a été entérinée le 29 janvier, l’annulation des tests pré-olympiques de ski alpin de Yanqing fut la première d’une série qui semble ne jamais prendre fin.

En février, alors que le Covid-19 ne s’était pas mué en pandémie, le monde du sport tournait encore rond à l’exception du territoire chinois. Le 23 février, 19 024 spectateurs assistaient ainsi au choc de Super...

À lire aussi...

IncertitudesBCN Tour, Raiffeisen Trans ou les Quatre Foulées, les organisateurs sportifs doivent s’adapter pour survivreBCN Tour, Raiffeisen Trans ou les Quatre Foulées, les organisateurs sportifs doivent s’adapter pour survivre

RedémarrageCoronavirus: les compétitions sportives sont autorisées à partir du 8 juin en SuisseCoronavirus: les compétitions sportives sont autorisées à partir du 8 juin en Suisse

AnnulationLa 41e édition du Résisprint est annuléeLa 41e édition du Résisprint est annulée

Top