01.12.2017, 00:01

Cortaillod caresse l’espoir d’un doublé

Abonnés
chargement
Désirée Gabriel (en blanc) mettra un terme à sa carrière après  ce tour final.

 01.12.2017, 00:01 Cortaillod caresse l’espoir d’un doublé

JUDO L’équipe masculine et féminine sont engagés, demain à Crissier, aux finales des Interclubs.

Les formations masculine et féminine du JC Cortaillod abordent le tour final des championnats de Suisse par équipes, demain dès 13h à Crissier, avec confiance et humilité. Avec la possibilité aussi de réaliser son premier doublé.

«Autant chez les hommes que chez les femmes, nous avons deux contingents qui nous offrent plusieurs alternatives», se réjouit le directeur technique carcoie, Stéphane...

Les formations masculine et féminine du JC Cortaillod abordent le tour final des championnats de Suisse par équipes, demain dès 13h à Crissier, avec confiance et humilité. Avec la possibilité aussi de réaliser son premier doublé.

«Autant chez les hommes que chez les femmes, nous avons deux contingents qui nous offrent plusieurs alternatives», se réjouit le directeur technique carcoie, Stéphane Guye, qui préfèrent rester vigilants. «Les équipes qui se sont qualifiées ne sont pas là par hasard. Elles ont également des arguments à faire valoir.»

Cinquièmes et exclus du tour final l’année dernière, les hommes ont réussi cette saison un solide parcours. Deuxièmes, les protégés de Stéphane Guye affronteront Brugg en demi-finale. «C’est du 50-50», avertit le mentor du Dojo des Parcs. L’autre demi-finale mettra aux prises le leader du championnat régulier, Morges, à Uster.

Evelyne Tschopp au Japon

Amoindri par les blessures et l’absence de l’«olympien» Ciril Grossklaus au Grand Slam de Tokyo, le décuple champion en titre est un adversaire à la portée des Carcoies, qui se déplaceront en terre vaudoise avec cinq judokas étrangers et le néophyte franco-Suisse Valentin Jourdan (-90 kg). Pour rappel, deux seuls «mercenaires» peuvent être alignés dans une rencontre. Du côté du tour final dames, le leader Cortaillod affrontera Bienne-Nidau en demi-finale alors que Morges en découdra avec Saint-Gall. Une simple formalité pour la capitaine Désirée Gabriel – qui mettra un terme à sa carrière à la fin du tournoi – et ses coéquipières face aux Seelandaises?

«Sans Evelyne Tschopp, l’équipe n’est pas au top», reconnaît Stéphane Guye. Comme Ciril Grossklaus, la Bâloise sera engagée au Japon, et son absence pèsera sur le groupe carcoie. Ce dernier pourra toutefois s’appuyer sur la Bosnienne Larisa Ceric, récente vice-championne du monde Open au Maroc. lme


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top