Saut en hauteur: toujours privé d'odorat, Loïc Gasch a faim de compétition

chargement

Rencontre Trois mois. Cela fait trois mois que Loïc Gasch, sauteur en hauteur de l'US Yverdon n'a pas senti l'odeur de quoique ce soit. Il n'a cependant pas perdu de vue son objectif: les Jeux olympiques de Tokyo cet été. Interview.

 15.01.2021, 05:30
Lecture: 4min
Premium
Loïc Gasch, sauteur en hauteur de l'US Yverdon.

Loïc Gasch n'a toujours pas retrouvé son odorat, plus de trois mois après avoir contracté le Covid-19. Mais le Vaudois se sent en forme et a faim de compétition, même si l'incertitude demeure. "Je bats tous mes records à l'entraînement", se réjouit-il.

«Les médecins m'ont tous dit que la perte d'odorat ne dure jamais plus de trois mois. Ca fait...

À lire aussi...

Covid-19Hockey: des aides supplémentaires prévues pour les clubs amateursHockey: des aides supplémentaires prévues pour les clubs amateurs

A leur tourSki alpin: les slaloms de ce week-end à Kitzbühel sont annulés à cause du coronavirusSki alpin: les slaloms de ce week-end à Kitzbühel sont annulés à cause du coronavirus

ÉtudeUniversité de Neuchâtel: un ouvrage sur l’égalité des chances dans le sportUniversité de Neuchâtel: un ouvrage sur l’égalité des chances dans le sport

Top