Une randonneuse se tue au Val-de-Travers

chargement

Accident Un tragique accident s’est déroulé ce dimanche dans les gorges de la Poëta-Raisse. Une randonneuse de 53 ans a perdu la vie à la suite d’une chute.

 20.04.2020, 11:32
Une promeneuse a fait une grave chute ce dimanche à Môtiers. Le Rega, ici lors de son intervention devant la ferme Menoud, a pris en charge la malheureuse, qui devait décédé à l'hôpital.

Tragique accident ce dimanche au Val-de-Travers, lors d’une balade en famille. Une randonneuse de 53 ans a perdu la vie à la suite d’une chute sur le sentier pourtant fermé des gorges de la Poëta-Raisse, sur les hauts de Môtiers. En raison de la pandémie de coronavirus et des restrictions de travail l’entourant, le sentier n’a pas encore pu être sécurisé et était donc barré.

Vers 17h45, en redescendant le sentier en direction de Môtiers, la victime «a trébuché et perdu l’équilibre. Après une chute d’environ 12 mètres, la malheureuse a terminé dans le lit de la rivière et perdu connaissance en se cognant violemment la tête contre un bloc de pierre», indique le communiqué de la police neuchâteloise diffusé ce lundi matin. 

Hélitreuillée par un appareil de la Rega puis médicalisée sur place, la randonneuse a ensuite été transférée au Chuv, à Lausanne, où elle devait décéder durant la nuit.

Sentier en hauteur

L’accident s’est déroulé environ 300 mètres en dessous du secteur de la cascade, précise Claude-André Montandon, président de la Société des gorges de la Poëta-Raisse. «C’est un secteur où le sentier est assez large mais où il y a vite de la hauteur. Quand nous pourrons aller sécuriser le sentier, nous ne ferons probablement rien à cet endroit. Il n’y a pas d’arbres en travers comme plus haut, vers la cascade. Ça a vraiment l’air d’une malheureuse perte d’équilibre», explique le forestier, qui s’est rendu sur place dimanche soir.

Ce travail de sécurisation devrait pouvoir être mené d’ici 10 jours. Il a dans un premier temps été repoussé en raison de la dangerosité des travaux dans le secteur escarpé des gorges. La commune de Val-de-Travers a suspendu certains travaux, afin de ne prendre aucun risque avec la santé des forestiers, alors que les hôpitaux sont déjà bien chargés. «Nous devrions pouvoir reprendre certains travaux d’abattage la semaine prochaine», précise d’ailleurs Claude-André Montandon, chef de l’équipe.

«Encore tôt dans la saison»

Dès lors, le sentier des gorges était barré depuis le 9 avril dernier. Une bâche a été posée dès le début de la forêt pour annoncer la fermeture. «Ensuite il y a une barrière et une bâche d’information. Il faut quasiment se tenir à la barrière pour passer à côté», précise le forestier. Une rubalise a également été posée sur le haut de l’itinéraire.

Une ouverture à fin avril du sentier des gorges de la Poëta-Raisse n’a rien d’inhabituel. «On est encore tôt dans la saison. D’habitude, on ouvre vers fin avril-début mai. Il y a souvent encore de la neige et de la glace jusqu’à ce moment-là. Quand je suis allé poser les barrières, il y en avait encore pas mal. C’est vraiment un endroit très froid.»

Article réactualisé à 15 h 15.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

NatureLes gorges de la Poëta-Raisse sont aussi ferméesLes gorges de la Poëta-Raisse sont aussi fermées

Top