Un passage par Ecoval avant le travail

chargement

TRAVERS Structure de réinsertion professionnelle, l’«entreprise d’exercice» accueille une quarantaine de chômeurs ou de bénéficiaires de l’aide sociale. Elle ouvre ses portes au public.

  11.06.2016, 01:24
Premium
Le secteur menuiserie d’Ecoval met l’accent sur la pose de portes, de parquets, de fenêtres ou de cuisines, des secteurs où les entreprises ont besoin de davantage de petites mains.

«Une entreprise d’exercice». Chez Ecoval à Travers, les horaires sont stricts, les bureaux et les établis ne diffèrent pas d’ailleurs et les clients sont tout sauf fictifs. Pourtant, la quarantaine d’employés sont demandeurs d’emploi, bénéficiaires de l’aide sociale, voire issus de la migration. Programme de réinsertion professionnelle, Ecoval se veut l’ultime étape avant le retour sur le marché du...

À lire aussi...

MétéoFrance voisine: une tornade souffle un toit aux Verrières-de-JouxFrance voisine: une tornade souffle un toit aux Verrières-de-Joux

PolémiqueEoliennes neuchâteloises: des accords «secrets», vraiment?Eoliennes neuchâteloises: des accords «secrets», vraiment?

CultureLes coulisses de Môtiers Art en plein airLes coulisses de Môtiers Art en plein air

RandonnéeLe circuit des fées inauguré en beauté à La Côte-aux-FéesLe circuit des fées inauguré en beauté à La Côte-aux-Fées

TerroirIGP pour l’absinthe: la balle est dans le camp de l’Office fédéral de l’agricultureIGP pour l’absinthe: la balle est dans le camp de l’Office fédéral de l’agriculture

Top