04.08.2020, 12:00

Noiraigue: l’un des cambrioleurs du refuge de SOS Chats condamné

Premium
chargement
Tomi Tomek, fondatrice du refuge SOS Chats de Noiraigue, photographiée en février 2020.

Justice Des voleurs s’étaient introduits dans le refuge de SOS Chats, à Noiraigue, au mois d’août 2018 et avaient dérobé un butin équivalent à 80 000 francs. L’un d’eux a été condamné il y a dix jours. La fondatrice confie son soulagement.

Le casse avait eu lieu dans la nuit du 10 au 11 août 2018. Des cambrioleurs avaient cisaillé deux grillages et s’étaient introduits par une fenêtre dans le refuge de la Fondation SOS Chats, à Noiraigue. Ils avaient ensuite emporté un coffre-fort caché dans une armoire et dérobé 60 000 francs en cash, ainsi que pour 20 000 francs de bijoux de famille.

Lors des investigations policières, l’un des deux voleurs a été identifié grâce à...

À lire aussi...

AnimauxUn livre retrace la vie des 2500 pensionnaires du refuge de SOS chats à NoiraigueUn livre retrace la vie des 2500 pensionnaires du refuge de SOS chats à Noiraigue

SoutienElan de solidarité après un vol de 60 000 francs chez SOS ChatsElan de solidarité après un vol de 60 000 francs chez SOS Chats

Cause animaleNoiraigue: fondatrice de SOS Chats, Tomi Tomek écrit une lettre incendiaire à TrumpNoiraigue: fondatrice de SOS Chats, Tomi Tomek écrit une lettre incendiaire à Trump

NOIRAIGUED’où viennent ces minous déposés chez SOS Chats?D’où viennent ces minous déposés chez SOS Chats?

Top