14.12.2018, 05:31

Môtiers sera au coeur de l’Europe pour le culte de Noël

chargement
Le diacre et organiste Jean-Samuel Bucher devant le temple de Môtiers, d'où sera diffusé le culte de Noël.

Religion Le culte célébré à Môtiers pour la matinée de Noël sera diffusé sur les écrans de quatre pays.

Môtiers était déjà au centre du Val-de-Travers. Pour Noël, le village sera carrément au centre de l’Europe. Le culte de 10h célébré au temple sera diffusé en direct sur les télévisions suisses, françaises, italiennes et belges. Près de 500’000 téléspectateurs devraient le suivre.

Organiser un culte en Eurovision n’est pas une tâche aisée. «Ce n’est pas évident de préparer Noël en juillet», glisse Jean-Samuel Bucher, diacre à la paroisse vallonnière de l’Eglise réformée neuchâteloise et organiste pour la cérémonie du 25 décembre prochain. «Il a fallu bloquer les prédications des mois à l’avance.»

Pas d’improvisation

Car puisque le culte sera traduit en allemand et en italien, aucune improvisation n’est possible. «Il faut prévoir des paroles un peu plus passe-partout, on y perd un peu de liberté», remarque l’homme d’Eglise, sans le moindre regret dans la voix. Près de 40 pages de script ont été préparées et devront être respectées au mot près. «Ça doit durer une heure pile», précise-t-il encore. Une répétition dans les conditions du direct se tiendra d’ailleurs le 24, à 16 heures.

Si le culte télévisé a lieu à Môtiers cette année, c’est à cause…  de la radio. «Cela fait plusieurs années qu’on fait des cultes radiophoniques. On propose de bonnes choses musicales et il y a une ambiance sympa. Le producteur Michel Kocher nous a vantés auprès de ses collègues de la télé», explique Jean-Samuel Bucher. 

Deux camions et 20 techniciens

La RTS viendra d’ailleurs en nombre dans le temple de Môtiers. Deux camions-régie, cinq caméras et 20 techniciens. En face d’eux, 20 officiants autour des deux pasteurs René Perret et David Allisson. Sans compter la cinquantaine de paroissiens venus répéter les chants de Noël et ceux qui viendront suivre le culte. 

Bref, plein de beau monde pour sublimer Môtiers et le Val-de-Travers sur les écrans européens. «Il y aura un petit film de présentation juste avant la cérémonie», précise le diacre. Qui a demandé «un sapin exceptionnel» aux services forestiers pour faire bonne mesure. Une crèche en terre cuite et d’autres sculptures viendront parfaire le décor.

Le temple aussi a eu droit à de petits soins pour l’occasion. Les murs du chœur ont été repeints quand bien même les travaux de restauration de l’édifice se tiendront l’année prochaine. L’Eglise paroissiale dont les origines remontent au  8e siècle subira une rénovation poussée dès l’année prochaine. 

Avant, qui sait, d’accueillir à nouveau les caméras de la télévision?
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

RénovationAux bons soins de la (très) vieille dame de MôtiersAux bons soins de la (très) vieille dame de Môtiers

Top