01.11.2018, 17:50

Médecin condamné pour un surdosage de médicament mortel dans un home du Val-de-Travers

Premium
chargement
Le médecin a contresigné une fiche où le traitement du patient avait été reporté de manière erronée. S'il l'avait contrôlé, il aurait pu sauver le patient, a estimé le Tribunal cantonal.

Justice Le Tribunal cantonal a reconnu un médecin du Val-de-Travers coupable d’homicide par négligence. Le praticien n’avait pas contrôlé une fiche de traitement erronée, entraînant le décès d’un patient. Il avait pourtant été acquitté en première instance.

Retournement complet de situation, ce jeudi devant la Cour pénale du Tribunal cantonal, au château de Neuchâtel. Acquitté en première instance, un médecin a été reconnu coupable d’homicide par négligence et de mise en danger de la vie de son patient. Ce dernier, un retraité du Val-de-Travers, était décédé fin octobre 2016, à l’issue d’un surdosage d’un médicament dangereux, le...

À lire aussi...

TribunalSurdosage mortel au home de Couvet: le médecin acquittéSurdosage mortel au home de Couvet: le médecin acquitté

La mort à cause d’un fax noirciLa mort à cause d’un fax noirci

La mort à l’issue d’un surdosageLa mort à l’issue d’un surdosage

Top