12.11.2020, 16:44

Le Cora en appelle au bon cœur des Vallonniers

chargement
Le Cora organise, entre autres activités sociales, des repas intergénérationnels qui sont de précieux moments entre aînés et enfants.

Entraide Le Centre œcuménique de rencontre et d’animation, établi à Fleurier, risque de déposer le bilan! Il lance un SOS auprès de la population du Val-de-Travers.

Les rôles se sont inversés pour le Centre œcuménique de rencontre et d’animation (Cora): aujourd’hui, c’est l’institution qui a besoin de l’aide des Vallonnières et Vallonniers. Dans un communiqué diffusé ce jeudi matin aux médias, mais aussi dans un flyer encarté dans l’édition du même jour du «Courrier du Val-de-Travers», le comité du Cora a annoncé un déficit 2020 «abyssal», qui met «en péril son existence même, si rien n’est entrepris pour y remédier!»

Une situation d’autant plus paradoxale que le Cora a pu acquérir, grâce à un financement participatif, de nouveaux locaux à la rue du Patinage, à Fleurier. La perspective de posséder ses propres murs sans pouvoir y organiser les activités habituelles n’est pas envisageable pour Alexis Boillat, président de Cora.

A lire aussi: Val-de-Travers: le Cora construit son avenir

Il rappelle: «Ce lieu accueille notre brocante et notre café. Mais le centre organise aussi des dîners intergénérationnels, les clubs de midi à la quinzaine et des animations créatrices. Avec les restrictions sanitaires, nous avons dû annuler ces activités, seul le Bric-à-Brac peut demeurer ouvert. Si ces services font partie des missions de Cora, et sont à ce titre en partie subventionnés, certains génèrent des revenus qui, dès lors, ont manqué.» La perte globale est ainsi estimée entre 30 000 et 40 000 francs par le président.

Courses à domicile

«Sur mandat de la commune de Val-de-Travers, le Cora est venu en aide aux personnes isolées dès le début de la pandémie, en mars, en mettant en place un service de courses à domicile. Cette aide à la population a été maintenue et est d’autant plus appréciée, avec cette deuxième vague», peut-on encore lire dans le communiqué.

Les quelque 300 courses qui ont été effectuées à ce jour auront permis à des personnes de sortir quelques minutes de leur isolement et à Cora d’atténuer les pertes. Mais cela n’est pas suffisant. Et, comme l’a joliment dit Alexis Boillat, «pour mettre du beurre dans les résultats, Cora a dû lancer ce cri du cœur auprès de celui des Vallonières et Valloniers».


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

AssociationVal-de-Travers: le Cora construit son avenirVal-de-Travers: le Cora construit son avenir

SolidaritéFleurier: le Cora reprend ses services habituelsFleurier: le Cora reprend ses services habituels

Val-de-TraversLe Cora crée une porte d'entrée pour les seniors à FleurierLe Cora crée une porte d'entrée pour les seniors à Fleurier

Top