03.02.2018, 10:00

La tempête Eleanor fait encore suer les forestiers au Val-de-Travers

Premium
chargement
Un arbre est "encroué", sa cime est bloquée dans un autre arbre. Voilà un cas typique des abattages délicats que doivent effectuer les forestiers ces jours.

Reportage La tempête du 3 janvier a mis plus de 10'000 mètres cubes de bois à terre au Val-de-Travers. Son exploitation est particulièrement dangereuse, le tout étant sous tension. Reportage.

"Attention!" Le cri de Michael Hämmerli lance l’abattage d’un épicéa, ce vendredi matin sur les hauteurs de Fleurier. Sauf que cette fois, les forestiers de Val-de-Travers doivent utiliser une technique particulière.

L’arbre en question est en effet une victime de la tempête Eleanor, qui a fait des ravages dans les forêts le 3 janvier dernier. Déraciné, il s’est...

À lire aussi...

Tempête Eleanor"Le marché du bois sera fragilisé""Le marché du bois sera fragilisé"

Top