05.03.2019, 19:23

L'étang de la Presta est en bonne voie

chargement
Odile Roulet et Matthias von Wyss, coordinatrice du projet et directeur de Goût et Région, devant le chantier de l'étang forestier de la Presta.

Tourisme Alors que le chantier du futur étang forestier de la Presta avance, ces promoteurs lancent une campagne de financement participatif afin de faciliter son entretien et améliorer la visite connectée prévue.

En longeant l’Areuse, les randonneurs s’arrêtent volontiers jeter un coup d’œil. Les travaux d’aménagement d’un étang forestier à la Presta, devant les mines d’asphalte, vont bon train. Alors que les ouvriers s’apprêtent à poser un géotextile pour rendre imperméable le fond du futur étang, l’entreprise Goût et région lance un financement participatif. But: rendre le futur Jardin des mineurs encore plus interactif.

L’entreprise touristique a mis les bouchées doubles durant la basse saison. «Il reste une quinzaine de jours de travail avant la mise en eaux», indique Odile Roulet, coordinatrice du projet mené en collaboration avec Pro Natura. Une création devisée à quelque 120'000 francs.

Deux pelles mécaniques sont en train de terminer l’aménagement des futures berges et les ouvriers devront encore isoler un câble et renforcer une conduite qui passeront sous le futur bassin. Il restera alors à déplacer la place de pique-nique existante, à aménager une butte d’observation et le sentier.

Entretien et réalité augmentée

Si le projet avance sur le terrain, c’est aussi le cas en coulisse, avec la recherche de 6600 francs supplémentaires, via le site Wemakeit, durant les 30 prochains jours. «Au fil du projet, on s’est rendu compte que l’entretien de l’étang risquait d’être un peu plus important que prévu», précise Odile Roulet. «En parallèle, on trouve que ce serait chouette d’intégrer des éléments de réalité augmentée pour notre balade connectée.»

Le montant recherché doit ainsi permettre d’acquérir les outils pour entretenir la roselière, afin que le plan d’eau ne soit pas envahi, et de compléter le projet de balade connecté développé avec l’entreprise Talk to me et son système Totemi. Plusieurs points d’information sont prévus autour du plan d’eau et le visiteur pourrait notamment utiliser son smartphone pour découvrir les animaux qui fréquenteront la zone.

Le tout devrait être prêt pour la mi-mai. L’ouverture au public est prévue pour le 18. A plus long terme, Goût et région souhaite poursuivre son plan de redynamisation des mines d’asphalte. Un groupe de pilotage est en train d’être constitué afin de proposer des expériences sur la formation de l’asphalte, expériences que le visiteur pourrait découvrir le long de l’ancienne voie de chemin de fer longeant le site.

En savoir plus : Lien vers la campagne de financement participatif
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top