20.06.2017, 00:01

«Je veux garder le Vallon comme il est»

Premium
chargement
Richard Wilson dans son jardin à Travers, au loin, on peut distinguer le Chasseron.

PORTRAIT Ex-président du comité référendaire éolien et désormais chef de file des défenseurs de la poste de Travers, le très impliqué Richard Wilson refuse toute étiquette politique. Portrait.

Après les éoliennes, la poste. Déjà à la tête du comité référendaire contre le dézonage d’une parcelle de la montagne de Buttes – où un parc éolien est projeté –, Richard Wilson est aujourd’hui le fer de lance du groupe citoyen de défense de l’office postal de Travers. Portrait d’un Vallonnier d’adoption très impliqué.

Pour se présenter, le Traversin commence...

Top