23.07.2019, 15:24

Hors Tribu, le festival vallonnier garanti sans pub

chargement
Les organisateurs conservent l’esprit convivial du festival en refusant de l’agrandir.

Musique Depuis sa création en 1996, le festival Hors Tribu a pour principe de ne jamais faire appel à la publicité pour financer ses quatre jours de concerts à Môtiers. Un défi à relever chaque année.

«Ne pas avoir de sponsor, c’est une façon pour nous de garantir notre indépendance et notre accessibilité». Pour sa 24e édition, Hors Tribu maintient son credo. Eco-responsable et convivial, le festival musical se déroulera du 8 au 11 août au Champ du Zi, à Môtiers.

Avec un budget d’environ 20’000 francs pour 40 artistes et plus de 2000 festivaliers, il faut trouver d’autres moyens de financement. Pour cela, le festival met en vente de l’absinthe, organise des soirées de soutien (qui ne marchent pas toujours) ou encore fait des appels aux dons.

Travail de longue haleine

«Les mécènes nous prennent une bonne partie de notre temps à eux seuls», témoigne Edith Matthey, responsable médias. «Il faut les rappeler, envoyer les bulletins de versement et les convaincre». Un travail de longue haleine à rééditer chaque année, et qui n’empêche pas les couacs.

Pour sa précédente édition, les organisateurs avaient vu trop grand. Ils se sont retrouvés avec des frais à éponger, notamment le surplus de viande à revendre. Alors, pour cette édition, «on a réduit les dépenses au minimum afin d’éviter le gaspillage», explique-t-elle.

On a réduit les dépenses au minimum afin d’éviter le gaspillage.
Edith Matthey, responsable médias

Limiter les dépenses

Sur le festival, seuls les samaritains, l’organe de sécurité et des ingénieurs du son sont payés, même si certains font des concessions. Tous les autres sont des bénévoles en provenance du monde entier. La plupart reviennent d’année en année, séduits par la manifestation.

Les organisateurs choisissent des groupes résidant à proximité ou de passage dans la région. Ce qui permet de les nourrir et de les loger, tout en donnant de la visibilité à des artistes parfois locaux et moins connus.

A lire aussi: Ces passionnés qui traversent le monde pour assister au festival Hors Tribu, à Môtiers

Dans l’air du temps

Ces cinq dernières années, le festival a connu d’excellentes éditions, avec un minimum de 2000 personnes pour un événement qui ne veut pas en accueillir plus de 2400 au total. «Les gens se tournent de plus en plus vers ce genre de petits festivals, plus accessibles et avec une âme», explique Edith Matthey. Son aspect écolo, en pleine prise de conscience écologique et sociale, séduit aussi de plus en plus. Plusieurs mécènes se sont ajoutés à la liste.

Les organisateurs sont donc optimistes pour cette 24e édition. Hors Tribu accueillera 40 artistes, dont Edmond Jefferson & Sons, un groupe biennois présent pour la deuxième fois au festival, les Neuchâtelois Yuri Schwitz & the Unterwalds, ou encore le label pionnier Analog Africa qui diffuse de la musique originale africaine et latino-américaine, des années septante et au-delà.

 

Infos pratiques

Môtiers, Champ du Zi, Festival Hors Tribu, du je 8 au di 11 août 2019.

En savoir plus: le site du festival

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

festivalLe Hors Tribu, à Môtiers, se profile comme un terrain propice à la découverteLe Hors Tribu, à Môtiers, se profile comme un terrain propice à la découverte

Un bon plein de découvertes musicales

Le festival Hors Tribu, à Môtiers, fait la part belle aux groupes peu connus, dont certains un peu déjantés. Dès jeudi,...

  07.08.2018 14:44


Val-de-TraversHors Tribu a fait le plein à MôtiersHors Tribu a fait le plein à Môtiers

Top