06.12.2016, 00:24

Entre fatalisme, peur et indifférence

Premium
chargement
Au calme et sous le soleil. L’ancien centre nordique des Cernets que la Confédération vient de racheter, pourrait accueillir des requérants d’asile difficiles. Pour l’heure, c’est surtout le voisinage direct qui exprime ses craintes.

LES VERRIÈRES Si l’ouverture d’un centre d’accueil fédéral d’asile n’enthousiasme guère au village, il ne soulève pas de vraies levées de boucliers. Déception et résignation aux Cernets.

«Les gens en ont parlé deux-trois jours après la séance d’information, puis on n’a presque plus rien entendu.» L’ouverture annoncée d’un centre d’accueil fédéral pour requérants d’asile difficiles aux Cernets ne déchaîne que peu les passions aux Verrières. A l’image de ces paroles d’une commerçante locale, le bureau communal n’a reçu en tout et pour tout qu’un seul courrier...

À lire aussi...

Val-de-TraversLes époux Delachaux, ces passeurs d’artLes époux Delachaux, ces passeurs d’art

ConcertJazz avec Velvet Together et Martine Bron à la galerie Bleu de ChineJazz avec Velvet Together et Martine Bron à la galerie Bleu de Chine

ContinuitéSandy Jeannin prolonge son aventure avec le CP Fleurier pour deux saisons supplémentairesSandy Jeannin prolonge son aventure avec le CP Fleurier pour deux saisons supplémentaires

TourismeLa Robella: durant les vacances scolaires, on pourra luger tous les après-midiLa Robella: durant les vacances scolaires, on pourra luger tous les après-midi

Val-de-TraversIl faudra payer une thune pour entrer au Comptoir du Val-de-TraversIl faudra payer une thune pour entrer au Comptoir du Val-de-Travers

Top