Des refuges des chauves-souris à protéger, à l'image du temple des Verrières

chargement

Nature Penser aux chauves-souris lors des travaux de rénovation! L'association Chiroptera Neuchâtel mène un programme de sensibilisation dans ce sens, auprès des propriétaires de bâtiments abritant des colonies de chiroptères, comme au temple des Verrières.

  26.07.2016, 18:25
Les combles du temple des Verrières, l'habitat idéal des oreillards bruns.

Régulièrement, des colonies de chauves-souris disparaissent à la suite de rénovations de bâtiment. Vivant dans les combles ou sous les tuiles, les chiroptères ne peuvent parfois plus retrouver leur gîte lorsqu'une isolation nouvellement posée leur bloque le passage. Quand la colonie ne doit pas lever les voiles en raison des travaux eux-mêmes.

C'est à cette problématique que l'association Chiroptera Neuchâtel entend sensibiliser propriétaires et autorités communales. Dans le cadre de leur projet Refuge pour chauves-souris, les membres de l'association ont visité depuis le mois de mai les lieux du canton connus pour avoir hébergé des oreillards et des grands murins. 

Reportage dans les combles du temple des Verrières à lire ce mercredi dans nos éditions web et papier.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

DécouverteA Couvet, une cabane vous accueille dans les arbresA Couvet, une cabane vous accueille dans les arbres

AccidentVal-de-Travers: cyclomotoriste blesséVal-de-Travers: cyclomotoriste blessé

ElectricitéLe Val-de-Travers privé de courant ce mardi après-midiLe Val-de-Travers privé de courant ce mardi après-midi

RécitMoi, Linglan, une Chinoise à Môtiers, je vous raconte mon histoireMoi, Linglan, une Chinoise à Môtiers, je vous raconte mon histoire

Moi, Linglan, une Chinoise à Môtiers

Je m’appelle Linglan. J’ai donné naissance à Edouard-Georges Bovet, dont le père est un horloger neuchâtelois qui a...

  20.07.2021 14:00
Premium

VoyageLe sac à dos après le bureau pour le Neuchâtelois Jean-Nat KarakashLe sac à dos après le bureau pour le Neuchâtelois Jean-Nat Karakash

Top