19.07.2016, 14:39

Dépôt d'une nouvelle demande d'IGP pour l'absinthe du Val-de-Travers

chargement
La demande d'IGP porte sur la dénomination "absinthe du Val-de-Travers".

Absinthe Sera-ce la bonne cette fois-ci? Avec sa nouvelle demande d'indication géographique protégée (IGP), l'interprofession du Val-de-Travers espère ne plus susciter d'oppositions. L'IGP prévoit la dénomination "abstinthe du Val-de-Travers" et que la plante qui donne son nom au breuvage soit cultivée dans la région.

Après avoir échoué à réserver le terme "absinthe" au Val-de-Travers, l'association interprofessionnelle vient de déposer une nouvelle demande d'enregistrement pour la dénomination "absinthe du Val-de-Travers". Les plantes de grande et petite absinthe devront provenir de l'ère géographique en question, soit le Val-de-Travers.

Déposée auprès de l'Office fédéral de l'agriculture, la demande d'indication géographique protégée (IGP) peut faire l'objet d'oppositions. Lors de la précédente demande d'IGP, la contestation de distillateurs dissidents avait conduit à une procédure de plusieurs années. L'interprofession espère que la nouvelle demande sera la bonne.

Davantage dans nos éditions payantes de mercredi.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

VAL-DE-TRAVERSCompromis fragile pour l'absintheCompromis fragile pour l'absinthe

Top