28.11.2019, 14:45

De nouvelles ailes pour le collège de Longereuse, à Fleurier

chargement
L'architecte Andrea Pelati (chemise bleue), lauréat du concours d'architecture et le conseiller communal de Val-de-Travers Christophe Calame.

Architecture De nouvelles ailes au collège plutôt qu’un nouveau bâtiment. Le bureau neuchâtelois Andrea Pelati Architecte SA a remporté le concours d’architecture concernant l’extension du collège de Longereuse, à Fleurier.

«Nous parlons de l’extension d’un collège. Nous nous sommes dit: ‘prolongeons ce qui fonctionne déjà bien’.» Andrea Pelati, lauréat du concours d’architecture pour l’extension du collège de Longereuse, à Fleurier, a imaginé quatre modules pour permettre à l’école Jean-Jacques Rousseau de s’agrandir. Son projet a été présenté ce jeudi 28 novembre à la presse, avant, notamment, une exposition publique des projets dès vendredi 6 décembre.

Dix-sept architectes ou bureau d’architecture ont participé au concours. Les propositions sont venues de Fleurier, de Neuchâtel, d’ailleurs en Suisse romande et même de Milan. Certains ont proposé des bâtiments complets sur le terrain de sport de l’autre côté de la rue de la Place-d’armes, d’autres des extensions plus proches du collège.

Quatre modules

Le jury a délibéré les 21 et 22 octobre dernier et «nous nous sommes positionnés de manière parfaitement unanime pour le projet ‘A travers les préaux’», commente Christophe Calame, conseiller communal en charge de l’éducation.

Ce projet prévoit quatre modules, constructibles par étapes et utilisant du bois local, comme le demandait le cahier des charges. Deux modules font partie d’une première étape de construction estimée à environ neuf millions de francs. 

La première aile, sur deux étages, prendrait place entre le parking de Longereuse et le sud-est du collège actuel. On y trouverait la crèche au rez et une structure parascolaire au premier étage. Le second module prendrait place au bout de l’aile est, le long de la rue de la Place-d’armes. Les deux premiers étages accueilleraient une structure autonome, à même de recevoir l’antenne fleurisane du lycée Jean-Piaget. Le troisième étage serait constitué de salles de classe. Des espaces seraient redistribués dans le collège actuel, avec notamment la bibliothèque dans l’aile ouest.

Cantine et halle de gym en option

Le troisième module, pour un coût d’environ un million de francs, serait construit en parallèle de la crèche, au sud-ouest du collège actuel. Il accueillerait une cantine autonome. Dernier module, pour quatre millions de francs, la salle de gymnastique demandée en option prendrait place de l’autre côté de la route, sur le terrain de sport.

La proposition d’Andrea Pelati ravit la commune pour les synergies avec le bâti actuel. «Pour la gestion du bâtiment, ce sera plus facile. Nous pouvons avoir une vision globale du bâtiment», commente Yves Fatton, chef des infrastructures.

Le collège vu du sud. A droite, l’extension accueillant crèche et parascolaire, à gauche, la future cantine et le préau couvert menant à l’entrée. (SP-Andrea Pelati Architecte)

Exposition des projets, vendredi 6.12 de 16h à 19h, puis samedi et dimanche 7 et 8.12 de 16h à 18h, au collège de Longereuse.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ArchitectureUn concours pour agrandir le collège de Longereuse, au Val-de-TraversUn concours pour agrandir le collège de Longereuse, au Val-de-Travers

Val-de-TraversLa fête du 24 février au collège de LongereuseLa fête du 24 février au collège de Longereuse

Top