24.05.2019, 19:35

De jeunes Vallonniers se mobilisent pour le climat

chargement
La première marche pour le climat de Fleurier a réuni, sous la pluie, 80 personnes, dont 50 jeunes âgés de 12 à 14 ans.

Manifestation Fleurier a accueilli ce vendredi en fin d’après-midi sa première marche pour le climat. Particularité: ses organisateurs n’avaient pas 15 ans.

«C’est ce qu’on n’a pas su faire! Allez-y les jeunes!»

17h20 dans les rues de Fleurier, sous une pluie continue. Un passant arborant une longue barbe grise félicite les jeunes manifestants. Ils étaient une cinquantaine à mener un cortège fort d’environ 80 personnes. Particularité de cette première marche pour le climat du Val-de-Travers: ses initiateurs n’avaient pas 15 ans.

Ses initiatrices plus précisément. Si les jeunes manifestants appartiennent avant tout à deux classes de 9e année, ce sont Amantina, Yaëlle et Maÿliss qui ont organisé la majeure partie de l’événement. «Ce n’est pas parce qu’on est des enfants qu’on ne peut pas comprendre le problème. C’est nous les jeunes qui allons vivre sur cette planète», disent les jeunes filles, âgées de 12 à 13 ans.

Montrer l’exemple

Les jeunes Vallonniers voulaient montrer leur soutien aux autres manifestations partout dans le monde. Ils espèrent aussi faire revenir le Conseil d’Etat neuchâtelois sur sa décision de ne pas prononcer l’urgence climatique. Autre point mis en avant par des jeunes préadolescents: montrer l’exemple aux autres élèves, via des petits gestes au quotidien. «On a un mode économique sur les téléphones, autant l’activer», glisse Amantina. Manger local et de saison est aussi cité par ses amis.

Au moment d’expliquer leur motivation, Maÿliss cite Greta Thunberg, cette jeune activiste suédoise. «J’ai vu les premiers reportages, ça m’a touchée.» «Il y a aussi eu notre professeure, Pauline Landry, qui nous a beaucoup sensibilisés», complète sa sœur Yaëlle.

Fierté

L’enseignante était d’ailleurs dans le cortège. Elle se dit «très, très fière» de ses élèves. «L’idée de faire cette manifestation est vraiment venue d’eux. Ils se sont beaucoup investis et n’ont rien lâché», apprécie Pauline Landry. «Ça nous fait aussi réfléchir, nous, en tant que parents», complète Delphine Mehmeti-Simon-Vermot, la maman Amantina.

Après la marche, cette dernière ne voulait pas s’arrêter en si bon chemin. «Le fait qu’on se soit tous réuni, c’est très gratifiant», dit Amantina. La jeune fille souhaite désormais monter une «cleanwalk» (une marche durant laquelle on ramasse des déchets), comme le fait déjà son pote Valentin. «Ça fait réagir les gens. On en parle de plus en plus. Il y a quelque chose qui s’est mis en place», conclut-elle.

Les Vallonniers en marche pour le climat

1/8  

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ENVIRONNEMENTNeuchâtel: la mobilisation en faveur du climat s’essouffleNeuchâtel: la mobilisation en faveur du climat s’essouffle

EnvironnementGrève mondiale pour le climat: les jeunes Suisses se sont moins mobilisés ce vendrediGrève mondiale pour le climat: les jeunes Suisses se sont moins mobilisés ce vendredi

ManifestationPrès de 2000 Neuchâtelois «plus chauds que le climat» se sont mobilisésPrès de 2000 Neuchâtelois «plus chauds que le climat» se sont mobilisés

EnvironnementPour la climatologue Martine Rebetez, La Chaux-de-Fonds connaîtra bientôt les températures de NeuchâtelPour la climatologue Martine Rebetez, La Chaux-de-Fonds connaîtra bientôt les températures de Neuchâtel

EnvironnementActe IV pour le climat à La Chaux-de-FondsActe IV pour le climat à La Chaux-de-Fonds

Top