14.01.2021, 16:00

Commerce local: la fleuriste de Travers ferme boutique

Premium
chargement
En 2018, Laurie Pellet témoignait dans "ArcInfo" de son activité à l'occasion de la Saint-Valentin.

Commerce local Une enseigne disparaît au Val-de-Travers: Seconde Nature, le deuxième et plus petit magasin de fleurs du Vallon. Si la crise sanitaire n’y est pas pour rien, un heureux événement prévu pour mars a pesé dans le choix de Laurie Pellet de stopper son activité.

«Parce que les fleurs, c’est périssable.» On entend la chanson de Jacques Brel, «Les bonbons», lorsque Laurie Pellet explique l’une des contraintes qui rend ardue la gestion de son magasin de fleurs en période Covid. «Devoir fermer le magasin et jeter les fleurs, c’est difficile», témoigne la jeune indépendante. Enceinte de bientôt huit mois, elle explique les raisons qui mènent le Vallon à perdre une enseigne commerciale active depuis six ans.

Ce n’est pas faute...

À lire aussi...

FêteLa Saint-Valentin: grosse date, petites affaires pour les fleuristes neuchâteloisLa Saint-Valentin: grosse date, petites affaires pour les fleuristes neuchâtelois

Top