Val-de-Ruz: une «fée» pour les animaux rescapés de l’abattoir

chargement

Reportage Fondatrice du sanctuaire Fée pour eux, Jo Grimm prend soin, en famille, de chèvres, d’ânes, de poneys, de cochons et d’un poulain. Elle nous raconte sa démarche et son envie de «casser les préjugés» sur les animaux.

 26.03.2021, 16:00
Lecture: 5min
Premium
Le sanctuaire pour animaux Fée pour eux, au Côty, avec Jo Grimm, son compagnon Baptiste et leur petite fille River.

Les Vieux-Pres, le 20 mars 2021
Photo: Christian Galley

Il neige, en cette matinée de mars. Jo Grimm ouvre et referme des barrières sur sa propriété en contrebas de la route du Côty, aux Vieux-Près, dans le Val-de-Ruz. «Nos deux poulains adorent jouer ensemble, mais les parents du plus jeune, Wilo, petit poney de huit mois, sont très possessifs, alors je sépare parfois les enclos.»

«Les...

À lire aussi...

AnimauxLes abattoirs suisses ne respectent pas toujours le bien-être animalLes abattoirs suisses ne respectent pas toujours le bien-être animal

MaladieVal-de-Ruz: les cochons malades ont été importés par un proche des milieux antispécistesVal-de-Ruz: les cochons malades ont été importés par un proche des milieux antispécistes

ManifestationAbattoir des Ponts-de-Martel: les antispécistes font face aux éleveursAbattoir des Ponts-de-Martel: les antispécistes font face aux éleveurs

Top