02.05.2017, 08:47

Armand Blaser annonce sa démission du Conseil communal de Val-de-Ruz

chargement
Le conseiller communal socialiste Armand Blaser a annoncé sa démission.

 02.05.2017, 08:47 Armand Blaser annonce sa démission du Conseil communal de Val-de-Ruz

Val-de-Ruz Le conseiller communal de Val-de-Ruz Armand Blaser a annoncé ce mardi matin sa démission. Le conseiller général Roby Tschopp devrait prendre le relais. Les Verts ont confirmé sa candidature aujourd'hui.

Le conseiller communal de Val-de-Ruz Armand Blaser passe le témoin. Ce mardi matin, l'élu socialiste a fait savoir, dans un communiqué, qu'il démissionnera de l'exécutif au 31 juillet prochain. Le conseiller général Roby Tschopp devrait prendre le relais, sous réserve d'être désigné par le législatif.

Lors des élections communales du 5 juin 2016, le parti des Verts avait progressé de trois sièges alors que le PS avait régressé d’autant. Faute de candidature écologiste, le Conseil général avait réélu les deux représentants socialistes sortants, par ailleurs en tête de leur liste
électorale, François Cuche et Armand Blaser. Ce dernier déclare qu'"aujourd’hui, les Verts disposent d’une candidature pour le Conseil communal. Aussi, il m’appartient de passer le témoin".

Candidature du Vert Roby Tschopp

Après en avoir discuté en assemblée générale, le parti écologiste propose la candidature de Roby Tschopp. Ce dernier a démissionné le 1er avril de l'entreprise Actares, après l'avoir dirigée durant douze ans. Membre du Conseil général de Val-de-Ruz depuis 2012, il est également député suppléant au Grand Conseil neuchâtelois depuis 2009 - un mandat qu'il pourrait abandonner s'il est nommé à l'exécutif.

Ingénieur EPFL, ce jeune quinquagénaire se déclare prêt à relever le défi. S'il est désigné par le législatif, Roby Tschopp assure qu'il fera son possible pour "mettre une touche verte" dans la gestion des différents dossiers. Ceci afin de répondre aux préoccupations de la population qui a plébiscité les Verts lors des élections communales vaudruziennes en juin dernier.

Précisions, et réactions d'Armand Blaser et Roby Tschopp, à lire dans nos éditions payantes de mercredi.


Top